Cupidon de la nuit

Musiques, Cultures, Etc.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Lionel » 12 Juin 2018, 13:38

Merci pour le partage de l'émission… A 9m29S Manset évoque son prochain album…


Oui, c'est une super nouvelle !
J'ai comme l'impression qu'il ne sera pas sans sonorité disco...
Avatar de l’utilisateur
Lionel
 
Messages: 881
Enregistré le: 05 Jan 2005, 11:37
Localisation: Strossburi

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Pidji » 12 Juin 2018, 16:19

Lionel a écrit:
Merci pour le partage de l'émission… A 9m29S Manset évoque son prochain album…


Oui, c'est une super nouvelle !
J'ai comme l'impression qu'il ne sera pas sans sonorité disco...


Je ne pensais pas que le disco pouvait être la tasse de thé de Manset...Et je vois mal Manset en faire. Mais qui sait??? En tout cas, nous savons qu'un prochain album est à paraitre… A surveiller comme l'huile sur le feu ;)
Pidji
 
Messages: 41
Enregistré le: 10 Mar 2016, 15:15
Localisation: Ici et là

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Arthur Gordon Pym » 12 Juin 2018, 17:35

Les morceaux choisis par Gérard Manset pour l'émission "passion classique" sont :

- Beethoven : Ouverture Léonore n°3
- Abba : Gimme Gimme Gimme
- Donna Summer : Hot stuff
- Amii Stewart : Knock on wood
- Beethoven : Sonate à Kreutzer
- Brahms : Double concerto pour violon et violoncelle

Le prochain Manset sera-t-il classique ou disco ?

Sinon je l'ai trouvé très bien dans cette émission, très lui-même et, surtout, honnête. Il dit s'attacher davantage à la forme qu'au fond, ce qui se vérifie dans chacune de ses œuvres, et se dit plutôt assembleur que fondateur (il l'a dit autrement mais j'interprète), il a commencé en tant que "bricoleur". Surtout, il aime le "beau". Ses auteurs préférés sont Victor Hugo et Leconte de Lisle. Il a découvert Balzac sur le tard, lorsqu'il s'est mis à lire vers 40 / 50 ans. Il n'aime pas les auteurs modernes et aime avant tout les poètes. Il aime le disco qu'il trouve très beau et ses interprètes féminines très belles (la féminité explosive).
Le contenu de son dernier livre n'a quasiment pas été abordé. Il dit tout de même que le mot Cupidon sous-entend qu'il y a des visages et des sentiments. Une quête dans le temps et dans l'espace dans l'évocation de ses voyages.

Concernant ses choix musicaux : "Vers les années 70/80 il y avait des titres phénoménaux de pop music qui se hissaient au rang de la qualité artistique sur le plan musical, qu'on a perdu depuis belle lurette, avec des divas toutes plus belles les unes que les autres, avec des voix phénoménales".
Concernant le refus de la scène "C'était une question de timing, je n'étais pas dans le feat, ce n'était pas le bon moment". "Si j'avais 30 ans aujourd'hui, je ferais de la scène, évidemment "
A propos des idées reçues : "On peut essayer de redresser ce qui est tordu, comme on dit dans le bouddhisme."

Nous attendons donc son prochain album ... dès qu'il l'aura terminé, avec Pro Tools ( logiciel utilisé dans l'industrie de la musique, du cinéma et de la télévision, réunissant tous les outils nécessaires pour composer, enregistrer, monter et mixer de la musique et de l'audio, que ce soit en studio ou dans le cloud, à partir de n'importe où), dont il fait maintenant grand usage.
Modifié en dernier par Arthur Gordon Pym le 12 Juin 2018, 20:25, modifié 6 fois.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 234
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Pidji » 12 Juin 2018, 18:30

Arthur Gordon Pym a écrit:Les morceaux choisis par Gérard Manset pour l'émission "passion classique" sont :

- Beethoven : Ouverture Léonore n°3
- Abba : Gimme Gimme Gimme
- Donna Summer : Hot stuff
- Amii Stewart : Knock on wood
- Beethoven : Sonate à Kreutzer
- Brahms : Double concerto pour violon et violoncelle

Le prochain Manset sera-t-il classique ou disco ?

Sinon je l'ai trouvé très bien dans cette émission, très lui-même et, surtout, honnête. Il dit s'attacher davantage à la forme qu'au fond, ce qui se vérifie dans chacune de ses œuvres, et se dit plutôt assembleur que fondateur (il l'a dit autrement mais j'interprète). Surtout, il aime le "beau".
Le contenu de son dernier livre n'a quasiment pas été abordé.

Nous attendons donc son prochain album ... dès qu'il l'aura terminé, avec Pro Tools ( Pro Tools a redéfini l'industrie de la musique, du cinéma et de la télévision, réunissant tous les outils dont vous avez besoin pour composer, enregistrer, monter et mixer de la musique et de l'audio, que ce soit en studio ou dans le cloud, à partir de n'importe où).


Comme tu dis, j'ai moi aussi trouvé cet interview intéressante. Ce qu'il dit est compréhensible, honnête, même s'il se permet de dire que ceci cela est sans intérêt pour lui il le dit sans critiquer personne...c'est ce que j'ai ressenti en tout cas. De plus, je pense qu'il était à l'aise dans cette émission...Je l'ai même entendu rire...Oui oui...Quand il parle de son prochain album il dit "j'ai beaucoup travaillé dessus" ce qui me laisse pensé qu'il est déjà ficelé ce futur album. Pour revenir au titre du post "Cupidon de la nuit" j'avance très petitement dans le livre, mais je le trouve….Comment dire…Enfin "j'me comprends".
Pidji
 
Messages: 41
Enregistré le: 10 Mar 2016, 15:15
Localisation: Ici et là

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Arthur Gordon Pym » 12 Juin 2018, 18:42

[quote="Pidji Pour revenir au titre du post "Cupidon de la nuit" j'avance très petitement dans le livre, mais je le trouve….Comment dire…Enfin "j'me comprends" .[/quote]

C'est très Mansétien, c'est certain. As-tu pris la bonne grille pour le décodage ?
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 234
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Claire » 13 Juin 2018, 09:22

Dans l'interview, il y a des choses qui m'ont intéressée.
Par exemple le naturel absolu avec lequel il parle de Beethoven, de la musique classique, plein de ferveur, pour dire aussitôt après qu'il n'en écoute jamais. On dirait qu'il n'a pas les codes de la bienséance et ça devient assez sympathique au bout d'un moment : "Je, je, je"...Même si je ne suis pas allée au bout de l'écoute, fatiguée de cette prétention sans filtre
Intéressant aussi ce qu'il dit des gens "fêlés", comme Maupassant, qu'on ne peut pas imiter. Cette histoire de "fêlure", j'y crois beaucoup. Je crois que c'est ce qui donne à certaines œuvres, à leur beauté un côté fulgurant et étrange, visionnaire aussi....mais ça m'amuse qu'il en parle pour les autres parce que pour moi il en est un très bel exemple.

bon, j'ai quand même commandé "Cupidon de la nuit". J'appréhende...
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1284
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Arthur Gordon Pym » 13 Juin 2018, 09:35

Claire a écrit:Dans l'interview, il y a des choses qui m'ont intéressée.
Par exemple le naturel absolu avec lequel il parle de Beethoven, de la musique classique, plein de ferveur, pour dire aussitôt après qu'il n'en écoute jamais. On dirait qu'il n'a pas les codes de la bienséance et ça devient assez sympathique au bout d'un moment : "Je, je, je"...Même si je ne suis pas allée au bout de l'écoute, fatiguée de cette prétention sans filtre
Intéressant aussi ce qu'il dit des gens "fêlés", comme Maupassant, qu'on ne peut pas imiter. Cette histoire de "fêlure", j'y crois beaucoup. Je crois que c'est ce qui donne à certaines œuvres, à leur beauté un côté fulgurant et étrange, visionnaire aussi....mais ça m'amuse qu'il en parle pour les autres parce que pour moi il en est un très bel exemple.

bon, j'ai quand même commandé "Cupidon de la nuit". J'appréhende...


Comme je le disais un peu plus haut, il a été très "lui-même". Il faut le prendre comme il est. Il est un peu fêlé mais il ne faut surtout pas essayer de recoller les morceaux, ni de redresser ce qui est tordu. Quant à la musique, il n'en écoute plus depuis une vingtaine d'années (depuis que sa chaîne Hi-Fi est cassée) mais il a tout de même écouté Beethoven lorsqu'il était jeune tout comme en littérature il a lu un peu de Victor Hugo et les auteurs étudiés en 4ème et 3ème.
Bonne lecture et surtout n'essaie pas de tout comprendre.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 234
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Claire » 13 Juin 2018, 12:43

Arthur Gordon Pym a écrit:Bonne lecture et surtout n'essaie pas de tout comprendre.


Je fais partie du comité de lecture d'une petite revue de poésie, alors, ne pas comprendre, ce n'est pas un problème :P . Non, ce qui me gêne ce sont les mots compliqués utilisés de travers. Mais je vais travailler sur moi :roll:
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1284
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Arthur Gordon Pym » 13 Juin 2018, 20:51

Claire a écrit:
Arthur Gordon Pym a écrit:Bonne lecture et surtout n'essaie pas de tout comprendre.


Je fais partie du comité de lecture d'une petite revue de poésie, alors, ne pas comprendre, ce n'est pas un problème :P . Non, ce qui me gêne ce sont les mots compliqués utilisés de travers. Mais je vais travailler sur moi :roll:


Je ne sais pas si tu connais le livre que Robert Beauvais a sorti en 1970, qui s'intitule "L'hexagonal tel qu'on le parle" ? Dans ce titre, "hexagonal" est synonyme de "français". Robert Beauvais l'a substantivé ; ainsi, "l’hexagonal" désigne un langage policé où les mots prétentieux ou obscurs sont préférés à leurs équivalents simples, fréquemment utilisé comme base d'une langue de bois. Dans ce livre figure un tableau avec plusieurs colonnes dans lesquelles se trouvent des mots qui, pris de gauche à droite de la première à la dernière colonne, forment une phrase. L'intérêt est que l'on peut prendre des mots se situant sur des lignes différentes et, en lisant de gauche à droite, ils forment toujours une phrase. Inutile de dire que les mots sont choisis pour former des phrases pompeuses qui ne veulent, en général, rien dire. J'ai déjà personnellement utilisé ce truc dans des correspondances choisies. Je n'ai jamais eu de remarque particulière de la part de mes correspondants relative à la phrase ainsi pré-construite. En général, les gens n'osent pas dire qu'ils n'ont pas compris une phrase contenant un ou plusieurs mots abscons, ce qui est bien dommage.
Je soupçonne Gérard Manset d'avoir lu le livre de Robert Beauvais.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 234
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Lucile » 18 Juin 2018, 17:10

Beau sujet à l'EAF cette année dans mon académie. J'en sais assez sur GM après avoir lu sa prose pour penser qu'il ne lui plairait pas. Je lui demanderais bien de faire la question de corpus, l'écriture d'invention et le commentaire littéraire. Cela le ferait un peu réfléchir.
Lucile
 
Messages: 53
Enregistré le: 10 Jan 2005, 14:50

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Arthur Gordon Pym » 18 Juin 2018, 20:38

Lucile a écrit:Beau sujet à l'EAF cette année dans mon académie. J'en sais assez sur GM après avoir lu sa prose pour penser qu'il ne lui plairait pas. Je lui demanderais bien de faire la question de corpus, l'écriture d'invention et le commentaire littéraire. Cela le ferait un peu réfléchir.

Je ne sais pas dans quelle académie tu te trouves. Quels textes étaient proposés dans le corpus ? Quelles étaient les questions posées ?
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 234
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Emmanuel » 19 Juin 2018, 12:11

Emmanuel
 
Messages: 304
Enregistré le: 20 Mar 2006, 08:14
Localisation: Nancy

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Arthur Gordon Pym » 19 Juin 2018, 21:28


Merci Emmanuel mais ça ne me dit toujours pas de quoi Lucile veut parler quand elle dit "Beau sujet à l'EAF cette année dans mon académie", ou alors je n'ai pas saisi ce qu'elle voulait sous-entendre. J'aurais peut-être dû me réinscrire au bac cette année pour voir si je suis encore dans le coup. Peut-être suis-je devenu obsolète ?
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 234
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Emmanuel » 19 Juin 2018, 21:41

L'EAF c'est k"épreuve anticipée de Français....Mais j'arrive pas non plus à faire le lien entre les textes et Manset....
Emmanuel
 
Messages: 304
Enregistré le: 20 Mar 2006, 08:14
Localisation: Nancy

Précédente

Retourner vers T o u t e s ♦ C h o s e s

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité