Récits barbares

Musiques, Cultures, Etc.

Re: Récits barbares

Messagepar Claire » 28 Aoû 2019, 18:10

absolument...il en avait un peu honte d’ailleurs.
Et un de ses principaux préceptes était celui-ci :
si tu veux garder foi dans le genre humain, ne lis pas les commentaires.
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1324
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: Récits barbares

Messagepar Arthur Gordon Pym » 28 Aoû 2019, 20:15

Claire a écrit:absolument...il en avait un peu honte d’ailleurs.
Et un de ses principaux préceptes était celui-ci :
si tu veux garder foi dans le genre humain, ne lis pas les commentaires.


Très bon précepte que je pratique habituellement mais j'ai fait une entorse à ce principe.
Bon, par respect pour Platon qui écrivait dans la langue française avant qu'elle n'existe, je m'incline et retire ce que j'ai dit sur l'orthographe.
Platon disait d'ailleurs : "Si on veut connaître un peuple, il faut écouter sa musique." Il avait donc dû écouter de la musique gauloise, peut-être un barde nommé Mansétorix ?
Fort ce Platon.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 453
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Récits barbares

Messagepar roland65 » 29 Aoû 2019, 07:41

Arthur Gordon Pym a écrit:Fort ce Platon.


Oui, fort... Surtout qu'il a peut-être inventé le personnage de Socrate, l'auteur des questions de l'interview, ce qui nous ramène... à Manset !
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3496
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Récits barbares

Messagepar Arthur Gordon Pym » 29 Aoû 2019, 13:32

roland65 a écrit:
Arthur Gordon Pym a écrit:Fort ce Platon.


Oui, fort... Surtout qu'il a peut-être inventé le personnage de Socrate, l'auteur des questions de l'interview, ce qui nous ramène... à Manset !


Au moins, on ne peut pas critiquer le style d'écriture de Socrate puisqu'il n'a rien écrit (effectivement, a-t-il vraiment existé ou bien fut-il le fruit de l’imagination débordante du Manset de l'époque, la philosophie en plus, qui se faisait nommer Platon ?).
Manset écrit comme il peut, mais au moins il écrit et on peut en discuter. Et puis, s'il était parfait, que resterait-il à en dire ? Vive l'imparfait, ou plutôt l'imperfection, qui nourrit toujours l'espoir d'une possible amélioration.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 453
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Récits barbares

Messagepar Arthur Gordon Pym » 30 Aoû 2019, 20:23

Vous avez certainement remarqué qu'au fil des interviews, pas aussi rares que cela pour quelqu'un qui se tient en principe loin des médias, Gérard Manset s'est forgé une carapace qui le protège de toute critique. En effet, il ne se dit ni écrivain, il écrit simplement des livres, ni chanteur, il est auteur-compositeur-interprète, ni photographe, il se contente de prendre des photos, ni peintre, il barbouille quelques toiles, ni philosophe ni penseur, il n'a jamais transmis aucun message dans ses "oeuvres". Il revendique sa pauvre instruction, nul en français, nul en musique, il se plaint de la pauvreté des cours suivis à l'école nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, il est complètement autodidacte. Il a appris la musique par lui-même, quant aux textes mis en musique ou publiés en tant qu'écrits divers et variés, ils lui viennent d'il ne sait où. Il transcrit tout cela dans la précipitation, de peur d'oublier quelque chose et ne relit rien.
Sur quoi voulez-vous l'attaquer ? La construction de ses textes et le respect de l'orthographe ? Non, il avoue être nul en la matière. Son manque de références, il avoue lire peu et en être resté aux auteurs étudiés au BEPC, quant à la musique il en est de même, il n'écoute quasiment rien. Concernant ses toiles, il n'a pas bien appris et il n'a pas le talent inné, il n'est pas Gauguin. Ses photos, il fait ce qu'il peut, c'est plutôt l'appareil qui prend les photos, il choisit ses sujets au hasard, au coup de cœur. Il n'y a que pour la musique qu'il revendique un certain savoir-faire qu'il s'est imposé à lui-même lors de la signature de son premier contrat chez EMI, contrat qui durera 40 ans. En outre, il avoue n'avoir pas mûri et se trouver encore maintenant au stade de l'enfance qu'il n'a jamais quittée. Il est donc inattaquable.
Pour lui, Manset, on aime ou on n'aime pas, point final. Manset, c'est comme une couleur, j'aime le vert mais je n'aime pas le jaune ; comme une fleur, j'aime les roses, pas les pivoines, ou encore comme un tableau, que l'on apprécie ou non dans son ensemble, au premier coup d’œil, c'est du spontané. Enfin, on peut dire que Manset c'est comme le vin, la même vigne, selon le millésime, peut donner une cuvée exceptionnelle ou une simple piquette sans que le vigneron ait changé quoi que ce soit dans l'élaboration du breuvage (ce sont les éléments extérieurs qui varient). Et puis surtout, concernant la comparaison avec le vin, chacun a ses préférences, ça ne se discute pas.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 453
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Récits barbares

Messagepar roland65 » 31 Aoû 2019, 10:48

Arthur Gordon Pym a écrit:Et puis surtout, concernant la comparaison avec le vin, chacun a ses préférences, ça ne se discute pas.


Le bonhomme semble en effet très vulnérable à la critique. S'il n'avait pas été encensé par quelques journalistes dans les années 70, il n'aurait peut-être jamais réalisé cette œuvre ?

En littérature, je pense que personne ne l'aurait publié s'il n'était pas déjà connu et ayant un public de fidèles... C'est dur à admettre, mais Manset est un écrivain exécrable, jusqu'à preuve du contraire ces jours-ci, sait-on jamais ?
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3496
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Récits barbares

Messagepar Arthur Gordon Pym » 31 Aoû 2019, 11:47

roland65 a écrit:
Arthur Gordon Pym a écrit:Et puis surtout, concernant la comparaison avec le vin, chacun a ses préférences, ça ne se discute pas.


Le bonhomme semble en effet très vulnérable à la critique. S'il n'avait pas été encensé par quelques journalistes dans les années 70, il n'aurait peut-être jamais réalisé cette œuvre ?

C'est pour cela qu'il se prémunit en allant lui-même dans le sens des critiques qu'il subit ("oui, je sais, je ne suis pas très bon et je peux même être mauvais, et alors, je continue d'exister et j'assume mon propre héritage.").

[/quote]En littérature, je pense que personne ne l'aurait publié s'il n'était pas déjà connu et ayant un public de fidèles... C'est dur à admettre, mais Manset est un écrivain exécrable, jusqu'à preuve du contraire ces jours-ci, sait-on jamais ?[/quote]

Tout à fait d'accord ; s'il n'y avait pas eu ses premiers disques et en particulier "la mort d'Orion", jamais un de ses livres (ses écrits ?) n'aurait été édité.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 453
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Récits barbares

Messagepar Emmanuel » 10 Sep 2019, 18:22

Emmanuel
 
Messages: 345
Enregistré le: 20 Mar 2006, 08:14
Localisation: Nancy

Re: Récits barbares

Messagepar roland65 » 11 Sep 2019, 07:26



Oui, tu as raison !
Super bouquin d'ailleurs, ce Vieux...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3496
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Récits barbares

Messagepar Emmanuel » 11 Sep 2019, 09:59

La couverture des "Récits barbares" est d'ailleurs une œuvre du Douanier Rousseau, comme celle du vieux....
Emmanuel
 
Messages: 345
Enregistré le: 20 Mar 2006, 08:14
Localisation: Nancy

Re: Récits barbares

Messagepar villon » 11 Sep 2019, 15:08

Résumé Babelio :
Depuis longtemps déjà, Gérard Manset, le plus mystérieux des chanteurs fascine et enchante. Comme il l’a pratiqué dans la musique et dans ses épopées lyriques, il offre avec ces Récits barbares conjuguent. Edgar Poe, Maeterlinck et les surréalistes ne sont pas loin. Il est question d’enfants et d’animaux, énigmatiques, propres à susciter de multiples interprétations. Tous ces récits sont autant de perles éclatantes reliées par un fil secret, qui tient à une langue savoureuse, onirique et précise à la fois.
Ils disent que l’enfant est notre double. Celui qui vient nous murmurer à l’oreille l’avenir du monde.
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 515
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Récits barbares

Messagepar roland65 » 11 Sep 2019, 17:14

villon a écrit:Résumé Babelio :
Depuis longtemps déjà, [...] l’avenir du monde.


Ça a l'air... barbant !
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3496
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Récits barbares

Messagepar Arthur Gordon Pym » 19 Sep 2019, 16:41

Emmanuel a écrit:La couverture des "Récits barbares" est d'ailleurs une œuvre du Douanier Rousseau, comme celle du vieux....

Pourquoi ne pas la mettre ici, cette couverture ?

Image


Et la couverture du "vieux" de Sepulveda.

Image
Modifié en dernier par Arthur Gordon Pym le 20 Sep 2019, 16:44, modifié 1 fois.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 453
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Récits barbares

Messagepar Emmanuel » 19 Sep 2019, 21:09

Je ne pensais pas à cette couverture pour le livre de Sepulveda. Ici ça doit être une réédition. Et pas sûr que ce soit le douanier Rousseau dans ce cas Je ne sais pas importer Les images mais c'est à celle -ci que je faisais référence :
http://le-massacre.over-blog.fr/article-le-type-48523363.html
Emmanuel
 
Messages: 345
Enregistré le: 20 Mar 2006, 08:14
Localisation: Nancy

Re: Récits barbares

Messagepar Arthur Gordon Pym » 20 Sep 2019, 16:44

Emmanuel a écrit:Je ne pensais pas à cette couverture pour le livre de Sepulveda. Ici ça doit être une réédition. Et pas sûr que ce soit le douanier Rousseau dans ce cas Je ne sais pas importer Les images mais c'est à celle -ci que je faisais référence :
http://le-massacre.over-blog.fr/article-le-type-48523363.html


OK, excuse-moi, c'est corrigé.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 453
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

PrécédenteSuivante

Retourner vers T o u t e s ♦ C h o s e s

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : roland65 et 1 invité