Patrice Marzin dans un langage oublié...

Musiques, Cultures, Etc.

Patrice Marzin dans un langage oublié...

Messagepar labbé » 17 Oct 2008, 07:42

Bretagne le telegramme

Chant. Gwennyn, ambassadrice des Celtes
Qualifiée en juin dernier pour représenter les langues celtiques, la chanteuse Gwennyn disputera, en breton, samedi à Lulea (Suède), la finale européenne de chants en langues minoritaires. Du saami au frison, en passant par le corse, douze candidats seront en lice.
Récompensée il y a deux ans au prix du disque « Produit en Bretagne », pour son premier album « En Tu all », Gwennyn occupe désormais une place de choix sur la scène. Ce n’est certes pas faute de batailler pour faire entendre son chant, porteur d’une identité celtique moderne affirmée. Mais c’est aussi le fruit d’un travail sans relâche, dans un style bien à elle. Le public, qui lui a permis de décrocher sa sélection en juin dernier, lors des qualifications d’Inverness (Ecosse), a été séduit par « Bugale Belfast », dédiée aux enfants d’Irlande du Nord. Titre d’appel de son premier album, réarrangé en vue d’un concours pour lequel elle « avait postulé sans plus », celui-ci défendra de nouveau les couleurs celtiques samedi soir, à la grande finale européenne de chants en langues minoritaires.
Un bon soutien
Organisée cette année à Lulea, ville médiévale côtière du nord de la Suède, le « Liet lavlut » en est à sa cinquième édition. Soutenu par le conseil de l’Europe,

qui le sponsorise et fête, cette année, le dixième anniversaire de la charte européenne des langues régionales et minoritaires, il met en lice douze artistes sélectionnés par les jurys des sessions qualificatives. Le breton de Gwennyn y côtoiera ainsi le saami de Norvège (langue ayant remporté les trois dernières éditions), le meänkieli suédois, l’asturien, le corse, l’albanais, le friulian, le frison, le mordvinian de Russie et le gallois (autre langue celtique sélectionnée avec le breton). Tous les groupes présents ayant pour obligation de ne présenter que des créations nouvelles. Soutenue par la région Bretagne, la ville de Douarnenez (où elle réside) et Armor-Lux, Gwennyn espère bien l’être aussi « a donf » par le public qui pourra suivre le concours en direct sur le net et voter ensuite par le même biais (*).
Bien accompagnée
Sachant aussi mettre les bons atouts dans son jeu, elle sera accompagnée par trois « pointures » du métier dont l’arrangeur Patrice Marzin. Le guitariste (entre autres) d’Hubert-Félix Thiéfaine vient également de plaquer ses accords sur le nouvel album de Gérard Manset. Sont aussi du voyage : le percussionniste Jacques Moreau (Honneymen, Stock and dans) et le flûtiste Youenn Manchec (Boxty), tous Quimpérois. Quant à l’état d’esprit dans lequel se trouve celle qui portera sur scène une robe signée du styliste... quimpérois Pascal Jaouen ? « J’y vais très motivée. Rien que du bonheur, tout en ayant conscience d’être l’ambassadrice du breton à cette eurovision des langues minoritaires. Ça m’impose d’être à la hauteur et nous avons tous bien travaillé pour l’être ! » Verdict samedi, vers 21 h.

*. Pour suivre le concours en direct, de 19 h à 20 h 30, et ensuite pour voter de 20 h 30 à 21 h : www.liet-lavlut.eu ou www.gwennyn.com
Gérard Classe
labbé
 
Messages: 955
Enregistré le: 10 Oct 2008, 15:14

Messagepar wassy » 17 Oct 2008, 09:29

Bonjour à tous,

labbé a écrit:Patrice Marzin dans un langage oublié


+1 pour le titre!

a+
BB.
wassy
 
Messages: 190
Enregistré le: 05 Jan 2005, 12:33
Localisation: sur la route

Re: Patrice Marzin dans un langage oublié...

Messagepar Aubert » 17 Oct 2008, 21:56

labbé a écrit:Bretagne le telegramme

Chant. Gwennyn, ambassadrice des Celtes


:lol: :lol: :lol:

super!

on est contente pour elle, la pauvre.
Merci pour l'info.
Avatar de l’utilisateur
Aubert
 
Messages: 1994
Enregistré le: 08 Jan 2005, 18:18

Messagepar labbé » 03 Mai 2014, 17:05

J'étais assez étonné de la version de "deux voiles blanches", façon tube nolwennisant. Je crois que j'étais pas le seul ( :wink: ). Et je me suis rappelé de la connexion bretonne de Manset, via son guitariste Marzin... A noter que Gwennin a écrit aussi pour Nolwenn...
labbé
 
Messages: 955
Enregistré le: 10 Oct 2008, 15:14

Patrice Marzin

Messagepar Pat » 03 Mai 2014, 18:34

J'avais fait aussi ce lien.
Pat
 
Messages: 461
Enregistré le: 31 Aoû 2008, 21:23
Localisation: Chauvigny /Vienne

Messagepar Lionel » 03 Mai 2014, 22:18

Pareil ^^
Avatar de l’utilisateur
Lionel
 
Messages: 966
Enregistré le: 05 Jan 2005, 11:37
Localisation: Strossburi

Messagepar Monfreid... » 04 Mai 2014, 09:48

mouaip idem

et si marzin reste mon guitariste français préféré (avec Sciortino) j'aurais aimé qu'il soit moins cornemuse et fifre pour faire joli et plus dans une approche "terroir" (pour aller vite)
j'ai du mal avec cette "reprise"
je les ai tous empaillés, jusqu'à la dernière peluche !
Avatar de l’utilisateur
Monfreid...
 
Messages: 1165
Enregistré le: 12 Jan 2005, 23:04

Messagepar Lionel » 12 Mai 2014, 09:44

J'étais assez étonné de la version de "deux voiles blanches", façon tube nolwennisant. Je crois que j'étais pas le seul ( Wink ). Et je me suis rappelé de la connexion bretonne de Manset, via son guitariste Marzin... A noter que Gwennin a écrit aussi pour Nolwenn...


Bingo !:
http://www.ouest-france.fr/gwennyn-en-a ... 16-2533700

"Elle lève l'ancre de la Bretagne interprétant en français quelques cadeaux de ses amis, Gérard Manset et les deux voiles blanches"
Avatar de l’utilisateur
Lionel
 
Messages: 966
Enregistré le: 05 Jan 2005, 11:37
Localisation: Strossburi

Re: Patrice Marzin dans un langage oublié...

Messagepar Aubert » 15 Aoû 2016, 00:26

On était passé à côté: Manset a écrit les paroles de ce titre pour Gwennyn, ça date de 2011.


On Dit Le Temps

On dit le temps est un cheval,
Avec de grands cheveux bouclés,
Qu'il renacle ou qu'il avale
Ce sont nos âmes envolées

Je me suis trouvée près de lui,
De long cils, il avait aussi
De sa crinière, il m'a dit:

Il y a tant de couleurs, tant de formes, tant de douleurs
Il y a tant de mystères que même un cheval pleure
Il y a tant de destins, tant de soleils, tant de matins, prend ma tête dans tes mains, puis je me suis assise

Et toi, comment t'appelles-tu?
Demandait-il à mon enfant
Que je tenais tout contre moi
Comme une femme se défend
Et toi, comment t'appelles-tu?
Le monde souffre, le sais-tu?
Peut-être qu'un jour, tu seras grand
Vers quoi te tourneras-tu?

Il y a tant de couleurs, tant de formes, tant de douleurs
Il y a tant de mystères que même un cheval pleure
Il y a tant de destins, tant de soleils, tant de matins,
Il y a tant de mystères que même un cheval pleure

Il y a tant de couleurs, tant de formes, tant de douleurs
Il y a tant de mystères qu'un cheval peut se taire
Il y a tant de destins, tant de soleils, tant de matins,
Il y a tant de mystères qu'un cheval peut se taire


https://youtu.be/yI9YPLn4DV0
Merci pour l'info.
Avatar de l’utilisateur
Aubert
 
Messages: 1994
Enregistré le: 08 Jan 2005, 18:18

Re: Patrice Marzin dans un langage oublié...

Messagepar roland65 » 15 Aoû 2016, 10:00

Les textes de Manset sans la musique, c'est comme un fromage sans repas...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3493
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Patrice Marzin dans un langage oublié...

Messagepar Claire » 18 Aoû 2016, 21:11

C'est pas mal cette remarque...on n'apprécie jamais autant le goût d'un fromage qu'en dehors d'un repas.
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1321
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: Patrice Marzin dans un langage oublié...

Messagepar roland65 » 19 Aoû 2016, 07:41

Je ne sais pas pour le fromage, peut-être as-tu raison, mais les textes de Manset sont pour moi indissociables de la musique (et inversement). Je ne pense pas qu'un recueil de textes ferait sens, au contraire de Gainsbourg ou Ferré. Ce n'est pas péjoratif ce que je dis, c'est juste que texte et musique ont été créés ensemble et qu'enlever l'un ou l'autre serait dénaturer le travail de l'artisan...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3493
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Patrice Marzin dans un langage oublié...

Messagepar Monfreid... » 19 Aoû 2016, 11:55

on peut aussi envisager un repas de fromage uniquement (bon faut le pain et le vin qui vont bien... mais en ce moment j'adopte ce régime tous les soirs :) )

sinon... ce jour est à marquer d'une pierre blanche... je suis assez d'accord avec Roland sur l'aspect recueil et sur l'indissociabilité musique - texte (je connais des textes de ferré et pas forcément bien la musique, mais chez gégé je ne peux pas oublier leur musicalité, c'est pour ça que les reprises - mêmes par lui-même - me hérissent très vite).

Pour Claire, en passant, "echolalies, essai sur l'oubli des langues" de Daniel Heller-Roazen, ce n'est pas très poétique mais j'ai pensé à toi aux coins de quelques pages.
je les ai tous empaillés, jusqu'à la dernière peluche !
Avatar de l’utilisateur
Monfreid...
 
Messages: 1165
Enregistré le: 12 Jan 2005, 23:04

Re: Patrice Marzin dans un langage oublié...

Messagepar Claire » 19 Aoû 2016, 16:06

Moi les textes de Manset (à part la série dix neuvièmeries) me font un effet extrêmement particulier dans leur naïveté bancale, leurs images distordues, leurs chocs, leurs trous, la force de ce qu'ils disent. Que la voix et la musique entrent en harmonie puissante avec ça, tout à fait d'accord, mais on y perd en nudité et en singularité.

Ferré, Brel etc...c'est beaucoup plus chargé en beauté, en significations bien appuyées et moins énigmatique.
Disons que les textes de Manset c'est une fille vêtue d'une simple chemise, Brel et Ferré une femme qui a passé du temps devant son miroir.

merci pour la référence, tu excites ma curiosité.
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1321
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50


Retourner vers T o u t e s ♦ C h o s e s

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron