Cupidon de la nuit

Musiques, Cultures, Etc.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Arthur Gordon Pym » 08 Avr 2018, 17:50

roland65 a écrit:
Emmanuel a écrit:Pas lu, il sort en mai. J'ai bien aimé "Les petites bottes vertes" et "Visage d'un Dieu Inca". En revanche, le facteur Cheval, je n'ai toujours pas terminé....


Moi non plus, je n'ai pas réussi à finir ce chef d’œuvre...


Je dois donc être l'un des seuls à l'avoir lu du début à la fin (pas d'un trait, bien sûr, mais en lisant de façon homéopathique, on y arrive).
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 458
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar roland65 » 08 Avr 2018, 17:52

Arthur Gordon Pym a écrit:Je dois donc être l'un des seuls à l'avoir lu du début à la fin (pas d'un trait, bien sûr, mais en lisant de façon homéopathique, on y arrive).


Bon, alors ça t'a mithridatisé pour ce Cupidon de mai à venir...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3507
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Arthur Gordon Pym » 09 Avr 2018, 11:39

roland65 a écrit:
Arthur Gordon Pym a écrit:Je dois donc être l'un des seuls à l'avoir lu du début à la fin (pas d'un trait, bien sûr, mais en lisant de façon homéopathique, on y arrive).


Bon, alors ça t'a mithridatisé pour ce Cupidon de mai à venir...


Vacciné, certainement. Pour le facteur cheval, j'avoue avoir été souvent désarçonné. Il ne faut pas essayer de suivre les idées dans une logique qui n'existe pas, il faut les trier. Il s'agit d'une œuvre fourre-tout dans laquelle certains ne trouvent rien de ce qu'ils cherchent.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 458
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar roland65 » 09 Avr 2018, 14:58

Arthur Gordon Pym a écrit:Pour le facteur cheval, j'avoue avoir été souvent désarçonné.


Sacré canasson, en effet !
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3507
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Arthur Gordon Pym » 09 Avr 2018, 17:51

roland65 a écrit:
Arthur Gordon Pym a écrit:Pour le facteur cheval, j'avoue avoir été souvent désarçonné.


Sacré canasson, en effet !

Tu n'as pas vu l'autre ? "les idées, il faut les trier" (l'étrier).
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 458
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Arthur Gordon Pym » 09 Avr 2018, 18:15

Un peu plus sérieusement, je pense que lorsque Manset publie "à la poursuite du facteur Cheval", il ne s'intéresse pas à l'œuvre elle-même (le palais) mais à la façon dont elle a été réalisée, de bric et de broc, pierre après pierre. Le livre de Manset est également réalisé de bric et de broc, assemblé paragraphe après paragraphe. Vous savez en outre que Cheval, après avoir construit son palais idéal, passa plusieurs années à construire son propre tombeau. Peut-être que "Cupidon la nuit" sera un des éléments constitutifs du tombeau, intellectuel, que se construit Gérard Manset.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 458
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar roland65 » 10 Avr 2018, 07:23

Arthur Gordon Pym a écrit:Peut-être que "Cupidon la nuit" sera un des éléments constitutifs du tombeau, intellectuel, que se construit Gérard Manset.


On verra bien...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3507
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Arthur Gordon Pym » 10 Avr 2018, 12:04

roland65 a écrit:
Arthur Gordon Pym a écrit:Peut-être que "Cupidon la nuit" sera un des éléments constitutifs du tombeau, intellectuel, que se construit Gérard Manset.


On verra bien...

Comme Blanche Neige qui, après un long sommeil, a été réveillée par le baiser du prince, Manset va peut-être se réveiller grâce à la flèche de Cupidon. Cupidon la nuit, oui, Cupidon l'ennui, non.

Ceci : Image

ou cela : Image

Mais, dans tous les cas, ce sera cela (pour 22,00 €) : Image
Encore le farceur Cheval !
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 458
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Claire » 10 Avr 2018, 20:15

Bon, tu m’as donné envie, je vais encore essayer « à la poursuite du facteur Cheval ». Pour Cupidon je verrai ensuite. Ce qui m’avait déplu dans le facteur c’est l’utilistation désordonnée et très souvent inadéquate de mots compliqués. Manset pour moi c’etaor exactement le contraire.
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1324
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar roland65 » 11 Avr 2018, 07:37

Claire a écrit:Bon, tu m’as donné envie, je vais encore essayer « à la poursuite du facteur Cheval ». Pour Cupidon je verrai ensuite. Ce qui m’avait déplu dans le facteur c’est l’utilistation désordonnée et très souvent inadéquate de mots compliqués. Manset pour moi c’etaor exactement le contraire.


Pas la peine de te fatiguer, ce livre est un... comment dit-on navet en littérature ?
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3507
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Arthur Gordon Pym » 11 Avr 2018, 07:59

roland65 a écrit:
Claire a écrit:Bon, tu m’as donné envie, je vais encore essayer « à la poursuite du facteur Cheval ». Pour Cupidon je verrai ensuite. Ce qui m’avait déplu dans le facteur c’est l’utilistation désordonnée et très souvent inadéquate de mots compliqués. Manset pour moi c’etaor exactement le contraire.


Pas la peine de te fatiguer, ce livre est un... comment dit-on navet en littérature ?


Ce n'est pas de la littérature, c'est un assemblage de mots, comme le palais idéal du facteur Cheval est un assemblage de pierres. Ensuite, il y a des passages intéressants. Il ne faut pas espérer y trouver un chef d'œuvre de la littérature française.
Je précise ma pensée car il faut être clair, à défaut d'être clerc ou Claire. Avant de lire "A la poursuite du facteur cheval", il y a un préalable, une condition sine qua non, il faut s'intéresser à Gérard Manset ; si ce n'est pas le cas, passez votre chemin. Ensuite, la lecture s'apparente à un travail d'archéologue, on fouille, on découvre des bribes de pensées et, à partir d'éléments dispersés, on reconstitue des idées générales ou des faits qui ont jalonné les différentes étapes de la vie de Manset. Pour la forme, c'est également comme pour la construction du palais idéal, Cheval trouvait ici une pierre brillante, là un éclat de faïence, ou encore un caillou ordinaire pour boucher un trou. Il en va de même pour Manset qui aligne ici un mot brillant, là une banalité, ou encore une phrase bancale pour finir un paragraphe. Il faut donc lire ce livre avec patience, comme l'archéologue explore un site avec une petite cuiller.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 458
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Claire » 11 Avr 2018, 09:34

En fait, tous les romans de Manset que j'ai lus ont ce côté tortueux et hypnotique, comme une quête fiévreuse d'on ne sait quoi (ce n'est pas le Saint Graal, ça c'est sûr, le héros n'a rien d'un chevalier...quoique, peut-être se voit-il ainsi). Et c'est plus une juxtaposition de scènes qu'un récit.
Ce n'est pas ce qui me gêne, au contraire. C'est le côté ampoulé du style, après la limpide intensité des textes des chansons que j'ai aimées.

Mais c'est vrai que quand on construit seul un palais en ciment, on doit avoir des ampoules... :?
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1324
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar Arthur Gordon Pym » 11 Avr 2018, 12:00

Claire a écrit:
Mais c'est vrai que quand on construit seul un palais en ciment, on doit avoir des ampoules... :?


Excellent résumé.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 458
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar akdonf1 » 15 Avr 2018, 14:57

Il faut attendre le 2 mai
Ça coûte la modique somme de 22 euros
Les pauvres arbres
Ils sont penchés
Definitivement
akdonf1
 
Messages: 74
Enregistré le: 15 Avr 2018, 08:52

Re: Cupidon de la nuit

Messagepar roland65 » 29 Avr 2018, 09:59

Un extrait ici (les neuf premières pages)...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3507
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

PrécédenteSuivante

Retourner vers T o u t e s ♦ C h o s e s

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

cron