Suis-je un vieux con ?

Musiques, Cultures, Etc.

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar Lionel » 09 Mai 2018, 13:43

Cela ne viendrait-il pas de la faiblesse de la contre-culture actuelle (pour paraphraser Alan Moore) ?
Avatar de l’utilisateur
Lionel
 
Messages: 980
Enregistré le: 05 Jan 2005, 11:37
Localisation: Strossburi

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar Arthur Gordon Pym » 09 Mai 2018, 15:38

roland65 a écrit:
Lucile a écrit:Conclusion : c'était mieux avant...


Je ne sais pas si c'était mieux avant, mais la musique ne semble plus aussi prégnante chez les jeunes, en tout cas...
Pour ma génération, la musique c'était le graal indépassable et cela fédérait les bourgeois et les prolos dans une même admiration pour les Beatles ou les Stones (en gros).

Alors qu'aujourd'hui il n'y a plus du tout, il me semble, une telle universalité...

Je pense et je ressens exactement la même chose que toi. Tu l'exprimes si bien que je n'ai rien ni à changer ni à ajouter. En fin de compte, nous avons eu la chance de vivre une révolution au niveau de la musique, surtout dans les années 60 (ça a réellement commencé dans les années 50) et à un degré moindre dans les années 70. Depuis lors, nous avons eu à subir les résultats des bidouillages à l'infini que permet maintenant la numérisation des sons (je veux parler de l'encodage digital). Sinon, quelques bâtards sont nés de l'union plus ou moins harmonieuse de sous-branches (des greffes plus ou moins réussies), issues du blues, du rock ou de la country music et cela se fait encore entendre ici ou là.
Ce que l'on nous donne à entendre maintenant est complètement sans âme, tout se ressemble, tout passe et tout s'oublie. En parlant d'âme, qui de nos jours oserait faire comme Robert Johnson (là, on remonte aux années 30 et je n'ai pas connu), se rendre à un carrefour, y rencontrer le diable et passer un pacte avec lui, vendre son âme contre des qualités musicales jamais entendues auparavant. Les enregistrements de Robert Johnson, réalisés dans les années 30 sur des cylindres Edison, ont tellement bluffé les auditeurs qu'ils croyaient entendre 2 guitares là où il n'y en avait qu'une et, à l'époque, on ne parlait pas de digitalisation des sons. RIP (ou plutôt, amuse-toi bien en Enfer) Robert et merci encore pour tout ce que as fait. Ecoutez le dernier Pierre Schott qui évoque avec bonheur Robert Johnson et sa vie particulièrement trouble (il est mort à 27 ans, empoisonné par un mari jaloux).
Modifié en dernier par Arthur Gordon Pym le 09 Mai 2018, 19:11, modifié 1 fois.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 509
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar roland65 » 09 Mai 2018, 16:20

Arthur Gordon Pym a écrit:Ecoutez le dernier Pierre Schott qui évoque avec bonheur Robert Johnson et sa vie particulièrement trouble (il est mort à 27 ans, empoisonné par un mari jaloux).


Bien d'accord avec toi. Je te laisse, y'a Belzébuth qui frappe à ma porte et me propose des trucs, je crois que je vais signer un pacte avec mon sang...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3550
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar Pidji » 09 Mai 2018, 17:15

Bien d'accord avec vous...D'ailleurs, je n'écoute plus grand chose en ce moment. les textes français en musique me manquent vraiment!
Pidji
 
Messages: 72
Enregistré le: 10 Mar 2016, 15:15
Localisation: Allier

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar Arthur Gordon Pym » 10 Mai 2018, 12:21

Lionel a écrit:Cela ne viendrait-il pas de la faiblesse de la contre-culture actuelle (pour paraphraser Alan Moore) ?

Je viens de regarder cette vidéo d'Alan Moore et je suis tout à fait d'accord avec son analyse (ou son constat car c'est d'une telle évidence). A défaut de contre-culture il existe tout de même une culture alternative mais elle est malheureusement peu audible.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 509
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar Monfreid... » 10 Mai 2018, 16:55

je ne rajeunis pas et je ne suis pas spécialement friand des musiques actuelles mais franchement le côté "c'était mieux avant" faudrait arrêter un jour.

Aubert avait proposé (peut-être pas dans ce poste) deux trois écrivains (et bouquins) qui permettaient de se faire une idée plus précise de cet "avant" merveilleux (ne serait-ce que sur les origines du rock y'a de quoi faire).

Ensuite, passer de "mon avis" à "l'opinion générale" c'est toujours fumeux.

Il y a plusieurs années de cela j'avais déjà posé un avis sur le fait que ce qui change c'est surtout le mode d'écoute. Personnellement, je ne suis pas déboussolé par les choix musicaux des jeunes que je croise (et qui n'écoutent pas du tout les victoires de la musique) mais par les modalités de leur écoute. L'album fut une étape importante (effectivement à partir des années 1960) et, à moins de me souvenirs des heures passées à concocter des k7 audios personnelles, j'en reste à l'album comme référence (on voit d'ailleurs que le marché florissant du vinyl cherche à gratter ce vernis proustien) mais ce n'est plus la norme aujourd'hui.
De fait, à lire les discours défaitistes sur l'état de la musique, je me souviens des propos tout aussi défaitistes qui voyaient dans l'arrivée du livre de poche la fin de la littérature.

En général, à ce stade, arrive le "oui mais il nous faut des exemples", or, même sur un forum aussi petit, nous sommes plusieurs a avoir tenté de partager des nouveautés (et pas seulement), ça ne prend pas, tant pis ou tant mieux, aux grincheux il reste la possibilité d'explorer le vaste cyberespace par eux-mêmes
et si ce n'est pas cette réaction c'est le tout aussi sempiternel "je ne peux plus rien écouté, tout est nul de nos jours", dans ce cas je conseille la réécoute du réquisitoire de Desproges contre Coggio
(lien youtube)
https://www.youtube.com/watch?v=iS7EiD7Rlt8
(surtout à partir de 2'30)

et cela n'empêche en rien une réflexion sur la contre culture et sur la subversion à la Alan Moore, mais il faut aussi savoir la limiter à la pensée et à la culture occidentale.
je les ai tous empaillés, jusqu'à la dernière peluche !
Avatar de l’utilisateur
Monfreid...
 
Messages: 1174
Enregistré le: 12 Jan 2005, 23:04

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar roland65 » 10 Mai 2018, 17:09

Monfreid... a écrit:le côté "c'était mieux avant" faudrait arrêter un jour.
En général, à ce stade, arrive le "oui mais il nous faut des exemples",


Moi non plus, en général, je n'aime pas beaucoup le "c'était mieux avant".

Mais tout de même en musique, j'ai l'impression d'une régression, depuis 2000 peut-être et pas seulement en corrélation avec l'arrivée d'Internet...

Par exemple, peux-tu nous citer deux trois artistes ou groupe majeurs ayant émergé ces dix dernières années ? En France ou à l'étranger ?
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3550
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar akdonf1 » 10 Mai 2018, 17:48

On avait 10 ans en 66,j'ecoutais les disques de mon grand frère, j'ai écouté sergent pepper à sa sortie, en 77 je passe punk, maintenant il n'y a plus de culture, encore moins de contre culture, simplement des phénomènes de masse, la manipulation pervers de la masse via la consommation comme mode de vie et de culture
akdonf1
 
Messages: 74
Enregistré le: 15 Avr 2018, 08:52

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar Monfreid... » 10 Mai 2018, 18:15

déjà ça veut dire quoi "majeur" ? et je parle sérieusement. Si on cause vente de disque : oui plein, si on cause qui a un impact sur la culture de masse oui plein aussi, qui a un impact culturel oui plein aussi. Je ne vois pas en quoi lady gaga serait moins importante que les beatles, y'a des fans hystériques et une position artistique populaire qui provoque de la publication de papier critique et elle a modifié la perception musicale de pas mal d'auditeurs. Maintenant si on parle de considération musicale, sur les arrangements par exemple, je ne suis pas certains que sur les millions de fans des beatles une majorité soit consciente des nouveautés de l'époque ou des expériences du groupe. Idem sur les anecdotes "cultes" de l'histoire du rock (au pif les relations avec dylan ou la pochette parodique de zappa) qui là encore sont inconnues de la majorité des fans.
Donc des artistes majeurs pop ayant un impact aussi important que les beatles ben oui, il y en a plein. Est-ce que je les apprécie ? non pas vraiment voire pas du tout. Est-ce qu'ils font du réchauffé ? oui la plupart du temps, comme les beatles. Est-ce qu'ils font du marketing ? oui comme les beatles (ou les stones, ou dylan ...). Est-ce qu'il s'agit de mode qui vont et qui viennent ? oui comme les beatles.

je sais pas la question revient pour moi à dire "cite-moi un auteur aussi important que Hugo ?", ça n'a aucun sens si les critères pris en compte sont soient des critères esthétiques incompris des lecteurs de Hugo (genre "oui, mais Hugo il maîtrisait le vers blanc et pas l'auteur que tu cites) soient des critères annulant de facto toute possibilité d'envisager une littérature post-hugolienne.

Je crois que vous opérez une confusion, nous ne sommes plus dans l'avant-gardisme ou dans le post culturel mais bien dans l'hypermodernisme, c'est-à-dire qu'effectivement du fait de la consommation de masse à grande échelle : "tout se vaut" et qu'on nous fait tout consommer à la louche selon des modèles pré-digérés (suffit de relire Baudrillard).
Désormais on peut gentiment découper les goûts des gens en case, en genre et faire de chaque "niche" culturelle un marché bien défini et on peut optimiser ce marché et le consommateur en redemande, pourquoi se priver si on peut faire plus de pognon ?
Maintenant, est-ce à dire que la culture populaire (musicale mais pas que) et morte et enterrée, qu'il n'y a plus de créateurs et plus d'amateurs de musiques, je ne le pense pas (il suffit de voir le côté contestataire du hip hop des années 70 aux années 90). Tout comme je ne pense pas que tout ce qui est nouveau et forcément mieux.

ps : sur la corrélation avec l'arrivée d'internet : bien évidemment, mon parallèle avec le livre de poche n'était pas au pif, il y a la possibilité d'avoir à disposition pour pas cher une énorme quantité d'auteurs, l'ouverture d'un nouveau marché puis de plusieurs marchés tous ciblés et dans le même temps l'impression pour les critiques et les élites de voir partir leur position en couille (mon dieu, nous ne sommes plus les détenteurs de ce qui doit être la culture !) et pour certains auteurs de voir leur position "d'Artiste" remis en cause par des gens venus là pour faire de la thune et rien d'autres.
ce changement fut un bouleversement (encore plus important que l'apparition des journaux à bien des égards car il coupait aussi la lecture commune à voix haute) et à mon sens internet fait de même (en réduisant encore plus le temps des échanges, paradoxalement)
je les ai tous empaillés, jusqu'à la dernière peluche !
Avatar de l’utilisateur
Monfreid...
 
Messages: 1174
Enregistré le: 12 Jan 2005, 23:04

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar akdonf1 » 10 Mai 2018, 18:27

La culture hip hop, c'est assez vague des bons graphistes peut être, mais musicalement on tourne en rond depuis le début 80, un petit retour avec la mano nègra et nirvana, très éphémère, la culture des raves party je connais pas et ça me fait peur, je suis un gros con
akdonf1
 
Messages: 74
Enregistré le: 15 Avr 2018, 08:52

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar roland65 » 10 Mai 2018, 18:29

Monfreid... a écrit:déjà ça veut dire quoi "majeur" ? et je parle sérieusement. Si on cause vente de disque : oui plein,


Bon, on a donc Lady Gaga (et sa robe à viande)... Rajoutons Beyoncé (y'en a qui aiment, si si), Daft Punk (moi j'aime), quelques rappeurs (je n'y connais rien) et peut-être un groupe comme Arcade Fire, du rock quand même...

Tu m'excuseras, et sans ironie aucune pour une fois : ces dix dernières années sont assez terrifiantes de médiocrité...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3550
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar akdonf1 » 10 Mai 2018, 18:31

Indochine
akdonf1
 
Messages: 74
Enregistré le: 15 Avr 2018, 08:52

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar martin » 10 Mai 2018, 18:43

Pas de doute, je suis un vieux con, né en 1955, j'écoute toujours avec autant de plaisir Pink Floyd, Can, Yes, Amon Duul, Nick Drake, John Martyn, Echo & the Bunnymen, Yello et des tas de trucs issus des années 60, 70, 80, 90... Mais je reste attentif à ce qu'il s'écoute aujourd'hui, Ray Lamontagne, Matthew Perryman-Jones, Thomas Dybdahl, Jonathan Wilson, Cigarettes after sex, Bat For Lashes, et j'en oublie car je passe tellement de temps avec la musique qu'il devient difficile de faire des choix. C'était très bien avant mais c'est très bien aujourd'hui aussi, et c'est tant mieux !
martin
 
Messages: 221
Enregistré le: 16 Mar 2006, 08:50

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar Monfreid... » 10 Mai 2018, 19:02

Ben voilà Martin résume bien le truc je trouve y'a Pink Floyd (c'est connu et populaire, assez rapidement en tout cas) puis Can, alors Can c'est génial mais c'est pas ultra méga-connu (au sens populaire et je ne parle même pas de Nick Drake, le mec est culte aujourd'hui et il n'a rien vendu à son époque) et ensuite il site des groupes ou artistes actuels qui sont parfois connus, parfois moins...

Sinon Roland... désolé mais tu remplaces "majeur" par "médiocrité".
pour moi tu es dans une posture, c'est sympa et je partage sans doute la majorité de tes constats, juste en faire des certitudes généralisables... je ne comprends pas.
ce n'est pas la première fois que l'on échange à ce sujet et je ne comprends toujours pas.
Si tu es persuadé du truc, ne pose pas la question, d'autant que tu dis toi même que tu aimes creuser le même sillon musical (tu avais dit ça sur king crimson) ou que tu n'aimais pas forcément les "spécialistes" (sur mon avis quant à daft punk).
je les ai tous empaillés, jusqu'à la dernière peluche !
Avatar de l’utilisateur
Monfreid...
 
Messages: 1174
Enregistré le: 12 Jan 2005, 23:04

Re: Suis-je un vieux con ?

Messagepar Arthur Gordon Pym » 10 Mai 2018, 19:23

Tant que je peux écouter ce que j'aime, ça me convient, peu importe le reste. Le présent est ce qu'il est et l'avenir sera ce qu'il sera. Je suis et serai toujours moi-même, dans mon environnement propre et j'assume mon histoire. Je capte les signaux qui me parviennent et les décode avec ma propre grille, personne ne peut le faire à ma place. Lorsque j'émets un avis, je n'implique que moi-même ou alors je cite des avis tiers, que je partage. Pourquoi compliquer des choses toutes simples ? Sinon, on peut toujours philosopher sur tout, mais la philosophie m'ennuie rapidement (j'en ai trop fait autrefois), chacun restant généralement sur ses positions, pensant avoir démontré, solides arguments à l'appui, avoir raison. Disons pour simplifier que chacun a raison par rapport à sa vision des choses.
Il est donc légitime de dire que "c'était mieux avant" ou 'c'est mieux maintenant" ou encore "c'est pareil aujourd'hui qu'hier" si c'est ainsi qu'on le ressent, sans que cela ne devienne pour autant une règle générale applicable à tout le monde. Chacun sa vie et chacun son avis. En outre les avis peuvent se partager entre gens qui ont le même ressenti des choses. Mais surtout, n'imposons rien aux autres et soyons toujours indulgents.
Enfin, je lis et j'écoute avec intérêt des avis qui divergent du mien car j'estime qu'il faut toujours garder une ouverture d'esprit indispensable pour rester connecté au monde qui nous entoure. Mais de grâce, évitons d'émettre des jugements péremptoires sur des sujets qui doivent rester ouverts.
Je revendique en outre le droit de me contredire, ce qui représente pour moi une ouverture d'esprit que d'aucuns refusent par principe. Une contradiction, c'est parfois comme une bouffée d'oxygène et c'est aussi une forme de liberté dont il ne faut pas se priver.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 509
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

PrécédenteSuivante

Retourner vers T o u t e s ♦ C h o s e s

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités