con-temporain ?

Musiques, Cultures, Etc.

con-temporain ?

Messagepar Claire » 09 Déc 2017, 21:38

Pour tous ceux qui pérégrinant pleins de bonne volonté dans les expos, FIAC et autres manifestations incontournables ne peuvent complètement faire taire une petite voix dubitative... Ce blog tenu par un critique d’art met les pieds dans le plat.
Une saine colère face à la collusion des très grandes fortunes et de leurs chouchous pleins de vide mais très rentables ?
En plus c’est drôle et c’est une tentative de faire découvrir les vrais, qui rament dans l’obscurité.

http://www.schtroumpf-emergent.com/blog/
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1321
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: con-temporain ?

Messagepar roland65 » 10 Déc 2017, 11:31

L'art contemporain, c'est un peu comme la psychanalyse, c'est non réfutable...
As-tu lu son livre ?
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3492
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: con-temporain ?

Messagepar Claire » 10 Déc 2017, 12:01

J'ai commandé le précédent. je ne suis pas passionnée par les dictionnaires.
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1321
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: con-temporain ?

Messagepar ObokManitoba » 10 Déc 2017, 12:54

Comme dirait Lepage : "l'art comptant pour rien"
:roll:
Modifié en dernier par ObokManitoba le 02 Jan 2018, 18:32, modifié 1 fois.
ObokManitoba
 
Messages: 11
Enregistré le: 22 Aoû 2016, 12:08

Re: con-temporain ?

Messagepar roland65 » 10 Déc 2017, 14:56

Claire a écrit:J'ai commandé le précédent. je ne suis pas passionnée par les dictionnaires.


Eh bien tu nous diras ce que tu en penses quand tu l'auras lu alors...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3492
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: con-temporain ?

Messagepar Aubert » 22 Jan 2018, 00:05

Claire a écrit:Pour tous ceux qui pérégrinant pleins de bonne volonté dans les expos, FIAC et autres manifestations incontournables ne peuvent complètement faire taire une petite voix dubitative... Ce blog tenu par un critique d’art met les pieds dans le plat.
Une saine colère face à la collusion des très grandes fortunes et de leurs chouchous pleins de vide mais très rentables ?
En plus c’est drôle et c’est une tentative de faire découvrir les vrais, qui rament dans l’obscurité.

http://www.schtroumpf-emergent.com/blog/


Claire, c'est ta lettre qu'il publie sur son blog?

Dans 95% des cas, l'art contemporain m'emmerde: il prétend poser des questions mais te livre les réponses clef en main. Quant à forme, c'est très laid dans la plupart des cas. J'étais allé voir l' expo Jeff Koons: c'est moche moche moche, et ça ne dit rien de notre époque, ou alors rien d'autre que de très attendu (un Michael Jackson en céramique blanche et dorée, ou une pénétration en gros plan, c'est sensé être génial?)
La Bienale de Venise, c'est une vaste blague, tout est la photocopie d'un truc vu ailleurs -ceci dit, j'Y ai découvert la Japonaise Chiharu Shiota, c'était très beau, enfin quelque chose de mystérieux et plastiquement impressionnant. On est enfin un peu en dehors des obsessions macabres de l'art contemporain.

Et puis d'une manière générale, je préfère le figuratif.
Merci pour l'info.
Avatar de l’utilisateur
Aubert
 
Messages: 1994
Enregistré le: 08 Jan 2005, 18:18

Re: con-temporain ?

Messagepar Claire » 22 Jan 2018, 00:54

Oui. Mais le titre, le commentaire, et cette histoire de « pervers narcissique » c’est très éloigné de ce que je cherchais à dire. Le « pervers narcissique » c’est un truc de magazine. Et je ne traitais pas les malheureux artistes conceptuels de pervers.

Sinon, bien sûr il y a plein d’artistes contemporains passionnants qui justement vous font ressentir encore plus le vide bavard des autres : à Lille je ne sais plus quelle année une expo qui s’appelait « Babel » ; cette année à Avignon une expo d’art contemporain africain plein de passion et de créativité.
Moi aussi je préfère le figuratif, en général, et je n’aime surtout pas ce qui est pédant, soi-disant transgressif, répétitif et verbeux.
Modifié en dernier par Claire le 25 Jan 2018, 22:34, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1321
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: con-temporain ?

Messagepar roland65 » 22 Jan 2018, 09:08

Claire a écrit:Moi aussi je préfère le figuratif, en général, et je n’aime surtout pas ce qui est pédant, soi-disant transgressif, répétitif et verbeux.


Moi, j'aime bien l'abstrait, par contre le conceptuel m'ennuie le plus souvent. Hélas, j'ai l'impression que c'est 90 % de la production actuelle, non ?
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3492
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: con-temporain ?

Messagepar Arthur Gordon Pym » 22 Jan 2018, 11:59

C'est très connu mais on peut se le rappeler aujourd'hui :
Image
"Ils voulaient se moquer des snobismes du monde de l’art, ils finiront au Grand Palais. Un tableau peint par âne va être exposé au Grand Palais à partir du 2 mars dans le cadre de l’exposition Carambolages. A l’origine du tableau intitulé Et le soleil s’endormit sur l’Adriatique, la queue de l’âne Lolo bien sûr, mais surtout une bande d’artistes moqueurs de Montmartre qui, en 1910, voulaient se moquer des critiques d’art et des peintres d’avant-garde.

Exposée à Milly-la-forêt (Essonne) depuis son acquisition par un amateur d’art local, la toile est signée JR Boronali, le pseudonyme de l’âne. Ce dernier avait dû être stimulé avec des carottes et des feuilles de tabac pour remuer la queue suffisamment pour peindre la toile. Le tableau avait été accroché en 1910 au Salon des indépendants à Paris. Tout le monde avait alors cru à l’apparition d’un nouveau jeune peintre italien qui se permettait même de signer un « Manifeste de l’excessivisme » : « L’excès en tout est un défaut, a dit un âne. Tout au contraire, nous proclamons que l’excès est une force. » Il y avait comme un indice dans ce texte publié à l’époque dans la presse."
Image
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 446
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: con-temporain ?

Messagepar Claire » 22 Jan 2018, 13:09

roland65 a écrit:Moi, j'aime bien l'abstrait, par contre le conceptuel m'ennuie le plus souvent. Hélas, j'ai l'impression que c'est 90 % de la production actuelle, non ?


En fait, si on en croit Nicole Esterolle, il y a une sorte de mafia bien intéressée au sens financier du terme, qui s'appuie sur le conformisme et la bêtise moutonnière et a imposé cette mode.

Moi, je regrette toujours que dans le combat entre abstraction lyrique et abstraction géométrique ce soient les deniers qui aient "gagné". C'était une époque qui se méfiait de l'émotion, sans doute.

Le coup de l'âne, oui c'était excellent.
L'art a une mission transgressive assez "naturelle", je crois, au sens où il joue avec un chaos créatif, explore de nouveaux points de vue...seulement, dans une époque qui se vautre dans la transgression au lieu de la regarder d'une œil sévère, comment faire ? Toujours plus, comme dans les pubs.
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1321
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: con-temporain ?

Messagepar roland65 » 22 Jan 2018, 13:21

Arthur Gordon Pym a écrit:C'est très connu mais on peut se le rappeler aujourd'hui :
Image


Il est pas mal du tout ce tableau, je trouve !
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3492
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: con-temporain ?

Messagepar Arthur Gordon Pym » 22 Jan 2018, 15:13

Il est pas mal du tout ce tableau, je trouve !

Il est très convenable (à défaut d'être convenu) !
A l'époque, certaines critiques s'enthousiasmèrent devant l'abstraction de cette œuvre.
Le but de cette opération était de dénoncer ce que Walter Benjamin appelle "la valeur d'exposition". Tout comme Marcel Duchamp qui exposait un urinoir renversé ou une roue de vélo pour se moquer des musées. Roland Dorgelès, un des initiateurs de ce canular, avec André Warnod et Jules Depaquit (et quelques autres habitués du cabaret "Le lapin agile"), déplorait qu'un beau cadre, de préférence doré, exposé au public, suffise à constituer une œuvre d'art.
Roland Dorgelès explique dans le journal satirique Fantasio qu'il a voulu « montrer aux niais, aux incapables et aux vaniteux qui encombrent une trop grande partie de cette exposition [le Salon des indépendants], que l'œuvre d'un âne, brossée à grands coups de queue, n'est pas déplacée parmi leurs œuvres », qui insultent les « probes artistes » (Maurice Denis, Paul Signac, Paul Sérusier…) obligés de subir le voisinage de leurs « petites ordures. »
Image
Frédéric Gérard et son âne, devant le Lapin Agile
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 446
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: con-temporain ?

Messagepar Lionel » 22 Jan 2018, 20:40

Je l'aime bien aussi.
Mais je subodore que la main humaine n'est pas 100% étrangère à l'oeuvre.
Avatar de l’utilisateur
Lionel
 
Messages: 965
Enregistré le: 05 Jan 2005, 11:37
Localisation: Strossburi

Re: con-temporain ?

Messagepar Arthur Gordon Pym » 23 Jan 2018, 09:53

Lionel a écrit:Je l'aime bien aussi.
Mais je subodore que la main humaine n'est pas 100% étrangère à l'oeuvre.

Tout a été constaté par un huissier, présent tout au long de l'opération. C'est du pur âne 100%. Il a seulement fallu le motiver à coup de feuilles de tabac et de carottes.
Citation : "...C’est seulement après que les auteurs de la mystification, le journaliste Roland Dorgelès en tête, eurent révélée celle-ci dans le quotidien Le Matin, que les rieurs affluèrent en masse dans la salle. Dans son article, Dorgelès citait le constat d’un huissier, Maître Brionne, qui avait assisté à l’opération. On apprenait que ce paysage vespéral somptueusement coloré avait été peint, dans le cabaret montmartrois Le Lapin agile, par l’âne Aliboron, dit « Lolo ». Pour que celui-ci fût d’humeur à agiter convenablement sa queue prolongée d’un pinceau, on l’avait nourri alternativement de carottes et de feuilles de tabac. C’est surtout ces dernières qui entretinrent sa verve créative. Quelques photographies montrent l’événement. Le quadrupède, qui portait le nom de son célèbre congénère dont il est question dans les Fables de La Fontaine, appartenait au père Frédé, légendaire propriétaire du cabaret de la rue des Saules. Fréquentèrent là, jusqu’à la veille de la première guerre mondiale : Picasso, Braque, Modigliani, Apollinaire, Max Jacob, et aussi Roland Dorgelès, le futur auteur des Croix de bois. Le nom du prétendu peintre de Gènes, Boronali, n’était que l’anagramme de celui de l’âne de La Fontaine (Aliboron)..."
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 446
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: con-temporain ?

Messagepar Claire » 23 Jan 2018, 10:21

La main humaine est forcément présente dans le choix des couleurs, j’imagine que l’âne ne trempait pas lui même le pinceau dans les contenants. La différence avec l’art conceptuel c’est que l’on n’administrait pas un long discours sur la finitude et l’indétermination du regard dans un monde crépusculaire abandonné à la pollution de l’Avoir...etc...à ceux qui venaient regarder le tableau.
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1321
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Suivante

Retourner vers T o u t e s ♦ C h o s e s

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités