Supervielle

Musiques, Cultures, Etc.

Supervielle

Messagepar Monfreid... » 17 Mai 2017, 13:02

je suis retombé (pas par hasard) sur ce poème de Supervielle (d'où le titre de ce post) aux accents assez manséens je trouve (enfin... l'inverse)

CŒUR (Gravitations)



Suffit d'une bougie

Pour éclairer le monde

Autour duquel ta vie

Fait sourdement sa ronde,

Coeur lent qui t'accoutumes

Et tu ne sais à quoi,

Coeur grave qui résumes

Dans le plus sûr de toi

Des terres sans feuillage,

Des routes sans chevaux,

Un vaisseau sans visages

Et des vagues sans eaux.

Mais des milliers d'enfants

Sur la place s'élancent

En poussant de tels cris

De leurs frêles poitrines

Qu'un homme à barbe noire,

-De quel monde venu?-

D'un seul geste les chasse

Jusqu'au fond de la nue.

Alors de nouveau, seul,

Dans la chair tu tâtonnes,

Coeur plus près du linceul,

Coeur de grande personne.
je les ai tous empaillés, jusqu'à la dernière peluche !
Avatar de l’utilisateur
Monfreid...
 
Messages: 1165
Enregistré le: 12 Jan 2005, 23:04

Re: Supervielle

Messagepar Lionel » 17 Mai 2017, 19:17

je suis retombé (pas par hasard) sur ce poème de Supervielle (d'où le titre de ce post) aux accents assez manséens je trouve (enfin... l'inverse)


Complètement !
Avatar de l’utilisateur
Lionel
 
Messages: 966
Enregistré le: 05 Jan 2005, 11:37
Localisation: Strossburi

Re: Supervielle

Messagepar Claire » 17 Mai 2017, 20:26

oui, et quelle profondeur !
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1321
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: Supervielle

Messagepar roland65 » 18 Mai 2017, 07:33

Super vieille... C'est de Mme Macron que vous parlez ?
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3493
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars


Retourner vers T o u t e s ♦ C h o s e s

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 4 invités

cron