Le gros coffret de novembre

Musiques, Cultures, Etc.

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Monfreid... » 14 Fév 2017, 20:08

hum...

Trump ne me paraît pas autre chose qu'un phénomène de foire de plus, une preuve un peu plus tangible (et tenace) de l'utilisation des émotions et des sentiments pour amener à des jugements à l'emporte-pièce.

"mon ennemi c'est la finance" est tout aussi ridicule et réclamerait plus qu'un simple haussement d'épaule désabusé, quand on renfloue des banques à l'origine de crises et que l'on fait comme si ça n'avait jamais existé parce que "too big to fail, too big to jail" c'est déjà les premiers secousses, quand on laisse passer le temps de cerveau disponible avec le même haussement d'épaules ou réflexe "je m'en fous je ne regarde plus la tv" c'est le plus souvent au profit d'un plaisir immédiat (comme si la "réalité" serait apte à se charger de corriger les méchants menteurs)... et pour tout cela et bien d'autres choses nous fûmes mis en garde par les "intellos" des années 60-70 (marrant ça me fait penser que j'ai partagé une vidéo sur un autre mode de scrutin possible, en dehors de toute obédience politique, et ça soulève la même indifférence blasée ou quelque chose d'approchant).

et l'aspect "autrefois les non-intellos avaient honte, se taisaient"...
franchement... je trouve cette phrase d'une dureté !
je les ai tous empaillés, jusqu'à la dernière peluche !
Avatar de l’utilisateur
Monfreid...
 
Messages: 1165
Enregistré le: 12 Jan 2005, 23:04

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Lionel » 15 Fév 2017, 07:58

et l'aspect "autrefois les non-intellos avaient honte, se taisaient"...
franchement... je trouve cette phrase d'une dureté !


Tu as raison, c'est largement excessif.
J'essaie de reformuler ce que j'avais compris des propos de Claire à ma façon:
"Il y a de nos jours une réelle fierté d'être inculte".
Avatar de l’utilisateur
Lionel
 
Messages: 970
Enregistré le: 05 Jan 2005, 11:37
Localisation: Strossburi

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar pollux bis » 15 Fév 2017, 08:15

Ah on reparle de Manset (fier d'être inculte).
pollux bis
 

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Monfreid... » 15 Fév 2017, 08:42

Je pense surtout qu'il y a une "nichification" beaucoup plus poussée.

Il me semble que l'avènement culturel post seconde guerre mondiale (un peu avant aux USA) a donné lieu à des "courants" assez visibles, plus ou moins connus mais avec des "pics populaires".

Or, il me semble que cela a donné lieu eu une forme de tension entre d'un côté le populisme médiatique récupérateur "lave plus blanc" (selon les émissions de variétés télévisuelles les années 60 ce n'est pas les beatles ou les stones c'est : les yés yés"... :( ), de l'autre l'underground fermé et replié sur lui-même et , au milieu, une forme de culture de l'entre-deux cherchant à rendre l'underground accessible ou à rendre le populaire intello.

seulement là, à force de mercantilisme tout azimut, on se retrouve avec beaucoup plus de niches underground véhiculant toutes une culture se résumant à un marché, à de la consommation et à de l'entre-soi satisfait ; une "culture de l'entre-deux" (pas mal d'émissions de radio, beaucoup de magazine etc) qui se satisfait du recopiage des dossiers de presse et la part belle à la médiocrité populiste (qui elle frappe sans souci sur la figure de l'intello avec tout ce que cela comporte de raccourcis et de conneries).
C'est cette dernière partie qui mène à la fierté de l'inculture mais elle se pose plutôt en "pas de prise de tête", en résistance à l'effort intellectuel, cet effort étant devenu l'ennemi à abattre.

De fait dire "les gens sont incultes" ça n'a finalement pas de sens si l'on perçoit l'inculture comme un manque... Il me semble que la majorité des gens regarde des films, des séries en masse, que les livres se vendent encore bien et que la musique (spotify et autres) ou youtube ne sont pas mort... il y a une énorme quantité non pas de culture mais d'objets culturels en circulation. Et ces objets induisent une addiction (quand est diffusé le prochain épisode, la prochaine saison ?) soit un avis direct à la machine à café, au collègue, au voisin... deux phénomènes compulsifs qui permettent la boulimie constante, la déglutition sans mâcher et qui sont assimilés à la culture.
L'inculture ne me semble pas (plus) un manque de culture (d'accès à la culture, d'accès à la langue, d'accès à la prise de parole etc) mais un trop plein. Et tout ce qui suppose de la réflexion (prendre son temps, réécouter, relire, analyser, comparer (autrement que par mettre des étoiles, des pouces, des notes, des avis de deux lignes)...) est assimilé à de la prise de tête.


Sur Manset, il était fier d'être inculte, de ne pas lire, de ne pas avoir de "lettres" quand il s'agissait d'avoir une posture d'artiste "en marge", d'être le trublion, celui qui peut exhiber sa différence, le côté "vilain petit canard qui n'a pas fait de brillantes études mais qui réussie tout de même".
Nous sommes passés de ça au raz de marée XIXième mon amour (avec du nerval et du balzac dans les entretiens et un titre comme "le langage oublié" aussi et surtout), aujourd'hui il porte haut la fierté de la culture je trouve, tellement haut que ça ressemble à un étendard.
je les ai tous empaillés, jusqu'à la dernière peluche !
Avatar de l’utilisateur
Monfreid...
 
Messages: 1165
Enregistré le: 12 Jan 2005, 23:04

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Aubert » 15 Fév 2017, 09:31

Ah, une citation qui vient nuancer:

L’anti-intellectualisme a été un fil conducteur qui serpente à travers notre vie politique et culturelle, nourrie par la fausse idée que la démocratie signifie que «mon ignorance vaut autant que vos connaissances». Isaac Asimov

Ce ne serait donc pas tout-à-fait nouveau-nouveau, cette défiance ouvertement affichée envers tout ce qui est culture (ou signes culturels.) Ou tout ce qui peut faire de vous un être distinct de son voisin.

J'ai l'impression cependant d'y être bien plus confronté qu'avant, probablement à cause de l'émergence puis de la présence quasi constante des réseaux sociaux où chacun vient déverser sa connerie et sa haine de la prise de tête... son conformisme en somme.
Merci pour l'info.
Avatar de l’utilisateur
Aubert
 
Messages: 1994
Enregistré le: 08 Jan 2005, 18:18

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar mawashi » 15 Fév 2017, 09:34

Dans vos post ça parle beaucoup de culture, mais ce qui me déprime plus que le manque de culture "générale" , c'est le manque de sagesse. Et si je la percevait dans les vieux albums de Manset il l'a depuis enfoui sous des tonnes de références littéraires.

Ouai la sagesse de notre monde me manque vraiment.
Avatar de l’utilisateur
mawashi
 
Messages: 210
Enregistré le: 12 Sep 2008, 23:11
Localisation: Auxerre

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Lionel » 15 Fév 2017, 09:47

Ah on reparle de Manset (fier d'être inculte).

Je ne crois pas que, même à l'époque, Manset se montrait fier d'être inculte. Il y avait au contraire un regret de ne pas être plus cultivé (comme son frère, par exemple, qu'il prenait souvent pour modèle). C'est même sans doute cette envie de rattraper cette lacune qui a mené à sa période que nous connaissons actuellement et qui a débuté, comme le dit Monfreid, avec le Langage Oublié.

L'inculture ne me semble pas (plus) un manque de culture (d'accès à la culture, d'accès à la langue, d'accès à la prise de parole etc) mais un trop plein. Et tout ce qui suppose de la réflexion (prendre son temps, réécouter, relire, analyser, comparer (autrement que par mettre des étoiles, des pouces, des notes, des avis de deux lignes)...) est assimilé à de la prise de tête.


Oui, mais il n'y a pas que ça. Je pense que la tendance de fond n'est pas individuelle ("je n'ai pas envie de réfléchir, c'est trop d'efforts") mais sociétale ("tu ne devrais pas réfléchir, ce n'est pas bien"). Réfléchir reste un acte gratuit et relire un livre ou écouter 100 fois un CD (pardon, Aubert, un vynil !!) pour en extraire la substantifique moelle n'est pas bon pour la croissance économique.
Consommer doit se faire sans trop penser de nos jours et le système valorise fortement cette attitude.
Avatar de l’utilisateur
Lionel
 
Messages: 970
Enregistré le: 05 Jan 2005, 11:37
Localisation: Strossburi

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar pollux bis » 15 Fév 2017, 10:04

Je suis pas d'accord. Il revendique toujours son inculture (à tort).
pollux bis
 

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Monfreid... » 15 Fév 2017, 10:12

pollux bis a écrit:Je suis pas d'accord. Il revendique toujours son inculture.


Roland sort de ce corps ^^

sinon, je n'écoute plus ses entretiens radio depuis quelques temps mais sur ces dernières années je le trouvais au contraire assez explicites quand à ses références culturelles et beaucoup moins dans le discours du "je ne lit rien"... mais je me trompe surement. En revanche, il est vrai que ses références sont convoquées sous un jour passéiste, ce qui en cohérence avec le personnage.

assez d'accord avec Mawashi sur la sagesse et avec Lionel sur le "temps de prendre le temps" (je synthétise ^^).

et je partage ton avis (et la citation, mais bon forcément vu l'auteur :) ) Aubert sur l'aspect "réseaux sociaux", "réaction obligatoire et conformisme".
je les ai tous empaillés, jusqu'à la dernière peluche !
Avatar de l’utilisateur
Monfreid...
 
Messages: 1165
Enregistré le: 12 Jan 2005, 23:04

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Claire » 15 Fév 2017, 11:47

Lionel a écrit:
et l'aspect "autrefois les non-intellos avaient honte, se taisaient"...
franchement... je trouve cette phrase d'une dureté !


Tu as raison, c'est largement excessif.
J'essaie de reformuler ce que j'avais compris des propos de Claire à ma façon:
"Il y a de nos jours une réelle fierté d'être inculte".


C'est vrai que cette phrase n'est pas très élaborée.
Je dirais plutôt , toujours en repensant à "Merci patron" et à ce couple mis au chômage et réduit à la misère, que le sentiment d'appartenir à un groupe à l'identité bien marquée, porteur de valeurs ouvrières, politiques, d'avoir une fonction sociale, permettait d'avoir le sentiment de s'exprimer même sans forcément maîtriser une langue élaborée. Et que cela s'effondre dans le chômage de masse. Du coup, apparaît une colère contre ceux qui semblent le confisquer, et les Trump jouent de cette colère, en attaquant les "valeurs des intellos" dans un retournement pervers.


En ce qui concerne Manset, c'est vrai que je me souviens d'avoir lu des interviews anciennes où il disait : "dès que j'ouvre un livre j'ai l'impression d'avoir déjà tout compris, je ne vais pas plus loin", qui peut sembler arrogant mais qui peut-être renvoyait aussi à un besoin de garder libre d'influences ce qu'il sentait en lui...et peut-être avait-il raison.
Personnellement, je trouve que son art a beaucoup perdu depuis qu'il est envahi d'influences littéraires.
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1324
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Monfreid... » 15 Fév 2017, 22:50

je les ai tous empaillés, jusqu'à la dernière peluche !
Avatar de l’utilisateur
Monfreid...
 
Messages: 1165
Enregistré le: 12 Jan 2005, 23:04

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar pollux bis » 16 Fév 2017, 08:04

Manset il fait bien rigoler, d'une interview à l'autre, sur sa société idéale.
Il est contre le droit de regard et de décision du citoyen sur le pouvoir.
Avec lui pas de Canard Enchainé, pas de Mediapart. Mais surement Le Figaro au service du pouvoir absolu.
Le rapprochement entre Manset et Orwell c'est risible.
pollux bis
 

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Claire » 16 Fév 2017, 09:26

Faire de Manset un droitiste bon teint me semble assez réducteur. On ne peut pas écouter "Le pays de la liberté" et penser au Figaro.
C'est sûr qu'il est passéiste, avec toutes les interrogations que soulève cette position, bien au delà de la gauche et de la droite.
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1324
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar roland65 » 16 Fév 2017, 10:04

Justement, ce "Pays de la liberté" me semble une critique passéiste de notre pays, non ?
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3507
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar pollux bis » 16 Fév 2017, 11:32

J'ai écrit Le Figaro mais ça aurait pu être La Pravda.
Je parle de Manset en itw qui dit tout et son contraire : Bienveillance pour les défavorisés d'un côté et bienveillance pour les dictatures de l'autre (j'exagère à peine).
En chanson c'est pas lui qui parle, il répète ce que ses voix lui dictent à l'oreille.
pollux bis
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers T o u t e s ♦ C h o s e s

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

cron