Le gros coffret de novembre

Musiques, Cultures, Etc.

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar roland65 » 22 Déc 2016, 18:30

Ça ne m'étonne pas ! Grammaire et orthographe en plus...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3561
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar villon » 24 Déc 2016, 13:19

Bonne soirée de Noël à tous avec l'E du domaine d'Aphrodite :https://drive.google.com/file/d/0B1yXTZ8Y3SJSYnBIWkhRNVE4V2c/view
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 527
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Aubert » 24 Déc 2016, 23:03

villon a écrit:Bonne soirée de Noël à tous avec l'E du domaine d'Aphrodite :https://drive.google.com/file/d/0B1yXTZ8Y3SJSYnBIWkhRNVE4V2c/view


C 'est atrocement mauvais... :shock:
Merci pour l'info.
Avatar de l’utilisateur
Aubert
 
Messages: 2003
Enregistré le: 08 Jan 2005, 18:18

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar roland65 » 25 Déc 2016, 09:57

Bon, j'ai reçu le coffret des paluches ridées de Santa Claus...
Très bel objet : j'aime particulièrement les vignettes détourées sur le pourtour de la boîte et dans le livret, avec le détail de ce qu'elles représentent, frisson garanti pour le fétichiste manséen de base ! Dommage que le tout soit un peu petit !

Côté musique, je n'ai encore écouté que Les rendez-vous d'automne, inédit en CD si ma mémoire est bonne, avec comme d'habitude une version différente de celle du disque, avec vers amputés ou carrément coupés, bref on est habitués... Mais cette version est bien !

Le reste à suivre, petit à petit...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3561
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar martin » 25 Déc 2016, 18:42

Ben moi, c'est des mains de ma douce que j'ai eu hier soir la surprise de recevoir ce coffret que j'hésitais à m'acheter...
Et aujourd'hui, je n'ai écouté que ça. Je dois avouer que je regrette d'avoir hésité, et que je rends grâce à ma douce d'avoir eu l'idée. Vraiment, j'aime beaucoup, et je n'ai pas encore tout écouté ! Bien sûr, je déplore l'absence des autres titres, surtout Long long chemin et ceux de Rien à raconter, mais c'est quand même un sacré boulot, et l'idée de donner à de vieux titres un son "actuel" est excellente. Un très beau cadeau !
martin
 
Messages: 221
Enregistré le: 16 Mar 2006, 08:50

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Sebitomi » 27 Déc 2016, 17:27

Hey hey moi je peux répondre subjectivement à la question de Roland sur Bowie :)

Les meilleurs albums de Bowie ? J'en choisis trois (mais il y en a plus !):

"The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars";
"Young Americans ";
"Station to Station".

Et, dans les derniers, "Heathen" ou "Outside".

Pour en revenir à l'éternelle question oiseuse, je pense que ni Bowie ni Dylan ni Gainsbourg ni Ferré ni Manset (etc.) ne sont des poètes. Aucun ne fait de la littérature. Cela ne peut et ne doit pas être confondu. Marre qu'on écrive "Brel, le poète"; "Dylan, le poète" etc. A quand un recueil de Dylan dans La Pléiade tiens ?
Enfin, si ça plaît ... Il y a bien Jean d'Ormesson.
Quant au coffret, effectivement le livret est BOURRE de fautes. Chaque morceau. Mention spéciale à "Extension du domaine d'Aphrodite" (allez jeter un coup d'oeil). Mais le son est extraordinaire, vraiment, et justifie son achat.
Bises !
Thomas
Sebitomi
 
Messages: 6
Enregistré le: 03 Fév 2016, 17:03

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar roland65 » 27 Déc 2016, 18:07

Sebitomi a écrit:je pense que ni Bowie ni Dylan ni Gainsbourg ni Ferré ni Manset (etc.) ne sont des poètes. Aucun ne fait de la littérature. Cela ne peut et ne doit pas être confondu.


Merci pour les conseils Bowie...
Cela dit, je ne suis pas d'accord avec toi : pour moi Gainsbourg, Ferré, Manset, etc. sont bel et bien des poètes, mais pas seulement, puisque ce sont aussi des musiciens...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3561
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Sebitomi » 27 Déc 2016, 18:13

Mais "La Mémoire et la mer", sans musique, cela ne marche pas. Et Baudelaire en chanson, inversement, ça ne marche pas non plus...
Très peu d'écrivains méritent le nom de poètes. Sinon, on galvaude le mot. De nos jours, tout est poésie...
Aragon, Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, Mallarmé ne sont pas destinés à être écoutés, mais à être lus. C'est l'inverse pour Manset, par exemple. Sa musique est indissociable de sa démarche de...musicien. D'ailleurs, nombre de ses vers sont des vers de mirliton. Tu ne trouves pas ?
Sebitomi
 
Messages: 6
Enregistré le: 03 Fév 2016, 17:03

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Pidji » 27 Déc 2016, 19:25

villon a écrit:Bonne soirée de Noël à tous avec l'E du domaine d'Aphrodite :https://drive.google.com/file/d/0B1yXTZ8Y3SJSYnBIWkhRNVE4V2c/view


Merci de ce partage.
Je n'a pas acheter le coffret et voici les titres que je serais curieux d'entendre:

. On va disparaitre
. Caesare
. L'amour infernal
. Donne-moi la preference
. Jeanne
Un homme étrange
. Un homme une femme
. Amis
. Jesus
. La pie noire
. Les rendez-vous d'automne
. La liberte
. Pour un joueur de guitare
. Toujours ensemble
. L'enfant qui vole
. La route de terre

Dans le CD des reprise je pense que "vies monotones" de Catherine Ribeiro aurait été à sa place.

Bonne fin d'année à tous.
Pidji
 
Messages: 73
Enregistré le: 10 Mar 2016, 15:15
Localisation: Allier

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Lionel » 27 Déc 2016, 23:36

Sa musique est indissociable de sa démarche de...musicien.


Je ne vois pas en quoi ça l'éloigne de la poésie (?!).

Peut-être selon une définition d'une forme de poésie "moderne" (au sens historique du terme).
Avatar de l’utilisateur
Lionel
 
Messages: 983
Enregistré le: 05 Jan 2005, 11:37
Localisation: Strossburi

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Aubert » 28 Déc 2016, 01:33

Lionel a écrit:
Sa musique est indissociable de sa démarche de...musicien.


Je ne vois pas en quoi ça l'éloigne de la poésie (?!).
[/quote]

Sans le support de la musique, les textes de Manset sont souvent risibles... même les meilleurs. A qui n'a pas aimé, essaie de le lire à haute voix: ça ne passe pas du tout... Tristes Tropiques, sans sa musique très dramatique, c'est quand même très plat. Attends que le temps te vide, on n'est même plus dans le registre de la poésie d'école élémentaire (genre Prévert), on est dans le n'importe quoi.

Manset fait des étincelles avec les mots en faisant des collages a priori incongrus, on écoute le disque et quand on entend cette association, ça fait tilt, le sens parait lumineux. Parce que la musique nous a captivé en premier lieu.

Mais Manset poète, bof, je ne crois pas. Même la prose de Marguerite Duras charie plus de choses.
Merci pour l'info.
Avatar de l’utilisateur
Aubert
 
Messages: 2003
Enregistré le: 08 Jan 2005, 18:18

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Claire » 28 Déc 2016, 10:52

Un poète disait récemment à quel point il regrettait de ne pas parvenir à écrire des chansons, justement du fait de la symbiose nécessaire et initiale entre texte et mélodie....tout à fait ce qu'en dit Manset.
Et Aubert, je crois que tu utilises ta pensée rationnelle pour chercher le sens alors que la poésie parle - aussi - directement à l'inconscient, celle de Manset en particulier. Je pense que ses textes viennent de son inconscient et c'est ce qui leur donne leur pouvoir et leur signification souvent très condensée et incisive.
Un ami à qui je l'ai fait découvrir disait de lui : "il a dû aller très loin pour trouver tout ça ".
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1330
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar pollux bis » 28 Déc 2016, 12:20

La chanson est un art supérieur à la poésie.
pollux bis
 

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar villon » 28 Déc 2016, 14:09

Pidji a écrit:
villon a écrit:Bonne soirée de Noël à tous avec l'E du domaine d'Aphrodite :https://drive.google.com/file/d/0B1yXTZ8Y3SJSYnBIWkhRNVE4V2c/view


Merci de ce partage.
Je n'a pas acheter le coffret et voici les titres que je serais curieux d'entendre:

. On va disparaitre
https://drive.google.com/file/d/0B1yXTZ8Y3SJSMVJFekpTY0NhaGM/view

et pas Tout va...
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 527
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Le gros coffret de novembre

Messagepar Monfreid... » 28 Déc 2016, 15:11

sur Bowie et la question du "celui qui sait" et du "celui qui ne sait pas", je crois surtout qu'il était question de refus plutôt qu'autre chose.

sur la poésie et la chanson, ça ne date pas d'aujourd'hui (ni d'hier) comme questionnement.

suffit-il que Brassens dise "déesse en sabot" pour faire coucou à ronsard pour que ça fasse de lui un poète ?

alors que le même ronsard et ses potes de la brigade (juste avant la Pléiade, les poètes pas la collection que j'adore mais qui parfois s'égare -de l'est) n'aimaient pas la chanson (enfin ne la hissait pas à la hauteur de la poésie) et n'appréciaient donc pas "l'élégie de vénus sur la mort du bel adonis"... parce qu'avec des rimes "facile", parce qu'en vers de 7 pieds, parce que sous forme de "chanson" et que le poème fut mis en musique et eu du succès... un peu pour tout ça à la fois... alors que ce bon vieux Mellin de Saint Gelais (l'auteur) n'était pas la moitié d'un inculte sur la sujet poétique.

franchement, il y a souvent d'un côté une forme de volonté de "carcan esthétique" histoire de ne pas se perdre, d'avoir des paradigmes auxquels se référer (paradigmes plus ou moins partagés) et de l'autre un relativisme culturel toujours too much pour être véritablement intéressant (on mélange tout, tout se vaut).

Dylan poète enfin reconnu ? c'est cool s'il permet à des gens de s'intéressait à la littérature ?
je crois qu'il s'agit là de questionnements sur la médiatisation de la question, que ça dépend des grilles de lecture de l'époque.

sinon sur l'aspect "manset poète".
mon côté "instinctif" dirait "oui ! évidemment" même au-delà de la musique, il y a plus que des collages, il y a une vision unique...
mais bon c'est perso, parce que le chouchou a beau s'amuser à faire des trucmachinschoses avec le facteur cheval on est loin de Rimbaud (trublion certes mais - puisqu'on parle vénus- la vénus anadyomène, c'est un contre blason rigolo et vulgaire par un mec qui maîtrise déjà les codes du blason, du contre blason et de la versification, c'est pas juste "pour le fun, je suis jeune").

en revanche, j'aime bien certains poèmes en chansons et l'inverse aussi... ça doit être grave
je les ai tous empaillés, jusqu'à la dernière peluche !
Avatar de l’utilisateur
Monfreid...
 
Messages: 1175
Enregistré le: 12 Jan 2005, 23:04

PrécédenteSuivante

Retourner vers T o u t e s ♦ C h o s e s

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

cron