Opération Aphrodite

Musiques, Cultures, Etc.

Re: Opération Aphrodite

Messagepar villon » 27 Mar 2016, 15:44

Tu as raison il est fantastiquement réalisé et bien entendu impérissable, un château imprenable, unique, primordial, indispensable au chant consacré de la langue française enracinée à l'Antiquité rêvée, chaque vers est nécessaire, une orfèvrerie sous une apparence bricolée, un chef d'œuvre magistral en fait, la pierre angulaire, la borne indépassable.
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 514
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Opération Aphrodite

Messagepar villon » 27 Mar 2016, 16:07

Et j'ajoute Magistral ! après ma Dixième écoute
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 514
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Opération Aphrodite

Messagepar 42KM195 » 27 Mar 2016, 16:14

@roland
faut lire mes messages précédents , dès le 24 je me suis exprimé sur l'album que j'aime beaucoup , et aussi sur les commentaires destructeurs de Monfreid , l'amer rouge
autre réponse :
non ce n'est pas un clip officiel , Obok est un fan qui met en ligne ses remarquables vidéos
42KM195
 
Messages: 45
Enregistré le: 06 Mai 2014, 17:05

Re: Opération Aphrodite

Messagepar 42KM195 » 27 Mar 2016, 17:47

le seul véritable reproche que je puisse adresser à cet opus ce sont les très belles illustrations de Brantonne que je trouve malgré tout sacrement décalées par rapport au thème de l'album
sans me poser comme donneur de conseils , GM aurait pu opter pour les crayons de Théocratès qui illustrent Aphrodite , édition Caliope Paris 1946 ,cela aurait ajouté de la cohérence aux textes du livret
Pour le reste , rien à jeter et encore Huit ans à attendre Pu...tain
42KM195
 
Messages: 45
Enregistré le: 06 Mai 2014, 17:05

Re: Opération Aphrodite

Messagepar frank » 27 Mar 2016, 18:30

Bonjour tous je suis le petit nouveau du forum , et merci a tous ,c'est GM qui me mène ici ;mais pas que ......

Je fais aussi de la prod ,je suis une petite main de studio pour le mixage.

J"aime beaucoup la prod de GM brute froide et inégal ;il parle d'un bateau ivre ,et c'est bien ça tout au long de sa carrière studio , mais les arrangements sont puissant ,le contraste et toujours saisissant ,il y a comme une retenu , pourtant tout reste flamboyant,en faites c'est une étrange alchimie ,pour moi GM c'est particulier c 'est comme une messe sans chaleur ,mais avec beaucoup de lumière .en un mot j'aime ses prises de risque ,et parti pris !

exemple https://www.youtube.com/watch?v=z5p8UmY6xX8

AVEC LE PHASER tout au long ,,le son est mate ;la batterie et loin,l’Idée proche de l' original ,mais quelle angoisse merveilleuse

ps
Pas beaucoup de groupe on fait une carrière sans la scène,j'ai quand mème un exemple (le Group XTC il aurait pu être les beatles )
Modifié en dernier par frank le 27 Mar 2016, 22:33, modifié 1 fois.
frank
 
Messages: 5
Enregistré le: 26 Mar 2016, 23:14

Re: Opération Aphrodite

Messagepar druze » 27 Mar 2016, 22:01

Pas loin d'être d'accord avec Villon !
Après une bonne dizaine d'écoutes, l'envie et le plaisir s'épaississent. La cohérence de l'ensemble est hallucinante. A chaque fois, un voyage somptueux. Une épopée merveilleuse dans l'Antiquité rêvée : c'est exactement ça. Le côté bizarre des prises de son me plaît beaucoup : respiration, coupures intempestives, on voit les ciseaux comme si on les tenait. Musicalement, comme toujours ou presque, l'impression se bonifie au fil des écoutes. Quant à la voix, c'est une merveille mais encore une fois, je comprends qu'elle puisse en rebuter certains, tellement on est loin de la ratatouille qu'on nous sert sur le petit écran et sur la plupart des radios musicales.
Pour faire court, j'ai le sentiment que je n'ai pas autant accroché à un album de GM depuis Revivre. Les opus de 2004, 2006 et 2008 m'avaient beaucoup plu mais ils étaient bien moins cohérents et célestes que Aphrodite. La vallée de la paix très bien aussi, homogène et beau. Jadis et Naguère, seul album médiocre de l'animal malgré deux ou trois fulgurances.
Bref, rien de ce niveau depuis 25 ans, a priori.... Le temps confirmera ou non.
Mais il y a dans cette Aphrodite de l'épique, du romantique, du tragique, de l'iconoclaste et, par-dessus tout, je me répète, une cohérence d'une beauté fascinante, unique car hors du temps.
druze
 
Messages: 28
Enregistré le: 03 Avr 2006, 09:42

Re: Opération Aphrodite

Messagepar roland65 » 28 Mar 2016, 08:41

La première heure sur RTL, avec Éric Jean-jean :
http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/gerard-manset-fait-sa-premiere-heure-7782470093
Très bonne émission, où Manset livre des détails intéressants sur son processus de création.
Je vous en ai fait un MP3, à télécharger ici
RB
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3493
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Opération Aphrodite

Messagepar villon » 28 Mar 2016, 12:40

Merci
Oui, l'atmosphère sympathique du studio, mais on reste un peu sur sa faim coté Op°Aph, je me demande si elle était en directe d'ou l'interdiction d'écouter l'album. Wish you where here est un super morceau, c'est curieux son manque d'entrain, c'est tout à fait ce qu'il fait ou qu'il aspire, Guitare magnifique + voix cassée (chef d'oeuvre), mais Raphaël son coté sautillant m'exaspère, il reflète tant la génération d'aujourd'hui, ça sonne creux, il semble toujours du bon coté de la barrière, le gars cool à l'aise partout et chez lui dans toutes les soirées, riant et prenant la guitare pour faire le boeuf un verre de bière à la main, le gendre ou l'amant idéal, mais peut-être est-une facette sociale de GM ? comme son frère brillant, réussite accomplit, médaillé, famille à l'équerre et le compas, pour tracer des courbes mathématiques sur le papier ? mais là je ne sais rien.
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 514
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Opération Aphrodite

Messagepar villon » 28 Mar 2016, 13:35

"que t'ont ils fait" me fait penser aussi à ce roman de Fabrice Guenier, ANN, veillant la fin de son amour au milieu de l'hopital déglingué...tous dans la même pièce à Pattaya.
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 514
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Opération Aphrodite

Messagepar villon » 29 Mar 2016, 01:07

Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 514
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Opération Aphrodite

Messagepar villon » 29 Mar 2016, 10:22

VERSION ALLEGÉE DE L'EMISSION JEAN-JEAN, SANS LEGO NI SOLITAIRE NI RAPHAEL, j'ai laissé les Pink Floyd superbe et que ne fûs-tu ?, LE LYS
https://drive.google.com/file/d/0B1yXTZ8Y3SJSNkppTEQ5a2F2THM/view?usp=sharing
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 514
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Opération Aphrodite

Messagepar villon » 29 Mar 2016, 10:32

la durée devient 45mn
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 514
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Opération Aphrodite

Messagepar villon » 29 Mar 2016, 10:42

Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 514
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Opération Aphrodite

Messagepar roland65 » 29 Mar 2016, 12:10

villon a écrit:la chronique france info


... qui est mot pour mot l'article de l'AFP que le Télégramme a aussi repris, et d'autres sans doute.
C'est pas trop dur le métier de journaliste culturel...
RB
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3493
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Opération Aphrodite

Messagepar Claire » 29 Mar 2016, 14:37

bon, je me glisse pour dire un mot .
Je suis assez jalouse de votre plaisir et votre émerveillement, parce que pour moi ça ne fonctionne pas du tout malgré ma bonne volonté. Il est vrai que les deux albums que je n'ai jamais réussi à aimer de Manset sont "La mort d'Orion" et "Le langage oublié".
Et que je n'aime pas un certain type de littérature romantique.

Mais bon, ça viendra peut-être....

En tout cas, je ne chercherai pas à dire des choses négatives, plutôt à faire des liens et des remarques.

C'est comme si Manset avait deux versants : l'un noir, ascétique et tranchant, l'autre élégiaque et doux, lumineux. Mais finalement, complémentaires, entre une perception sombre et désespérée du monde et la tentation de le fuir dans un ailleurs fabuleux ?
C'est d'ailleurs cela qui m'a toujours éloignée d'une certaine forme de romantisme : une idéalisation du réel, une idéalisation du passé, une idéalisation de l'étranger. Quand je dis idéalisation, je veux dire que c'est une reconstruction "à sa sauce", accordant plus d'importance à son propre imaginaire qu'à la réalité des choses....mais n'est-ce pas cela souvent, l'art ?

Là, c'est bien quelque chose de ce genre il me semble cette "Opération Aphrodite" : une sorte de voyage en fusée (de lecture) vers un monde magnifié, perdu, ou fantasmatique, peuplé de jeunes filles.
Du coup, on n'est pas si loin de la fuite désespérée de "Camion bâché".

A part ça j'aime la liberté qu'on sent dans la musique, les textes (de Manset, je n'aime pas ceux de Pierre Louÿs).

Et oui, le coquillage est un des attributs d'Aphrodite, tout comme la conque marine est une des représentations du sexe féminin.
Modifié en dernier par Claire le 29 Mar 2016, 16:04, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1321
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

PrécédenteSuivante

Retourner vers T o u t e s ♦ C h o s e s

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron