18 mars 2016

Musiques, Cultures, Etc.

Messagepar druze » 15 Mar 2016, 18:18

A moins que ce ne soit à l'époque encore Anne-Marie Paquotte... Sans doute ai-je parlé trop vite !
Et Valérie Lehoux avait plus injustement descendu Le Langage oublié peut-être...
A nos archives!
druze
 
Messages: 28
Enregistré le: 03 Avr 2006, 09:42

Messagepar druze » 15 Mar 2016, 18:23

Manset est irréductiblement fidèle à lui-même. Petite planète n'obéissant qu'à ses propres lois, suivant sa trajectoire solitaire, envoyant d'une voix aigrelette des signaux plaintifs, pratiquant une musique des sphères à base d'austère lyrisme rock, de guitares monocordes, si l'on ose dire, et de nappes de synthé désuètes. Rare ténacité qui lui vaut depuis belle lurette de figurer dans les rangs clairsemés des artistes cultes français.

La foi du charbonnier n'est pas pour autant de rigueur. A force de passer et repasser son dernier disque sur la platine, il faut bien finir par le dire : Jadis et naguère (titre emprunté à un poème de Verlaine) est un des ouvrages les plus casse-pieds du locataire de L'Atelier du crabe. Manset ne cesse d'y gémir sur un hypothétique paradis perdu dont il se fait une conception assez particulière : "L'homme était guerrier/La femme était mère." Ben voyons. Tout ou presque relève du même rousseauisme gnangnan, de la sirupeuse Vahiné ma soeur à une Oraison bien-pensante : "La nature est amour." Tu parles ! Comme dit le cher Woody dans sa célèbre exégèse biblique, le loup et l'agneau partageront la même couche, mais l'agneau ne dormira pas beaucoup... Manset devrait fréquenter un peu le philosophe Allen. Un peu d'humour ne messiérait pas à son hypnotique lamento. Un peu de vitamine C ne ferait pas non plus de mal à sa musique.

Anne-Marie Paquotte
Télérama, semaine du 9 au 15 janvier 1999
druze
 
Messages: 28
Enregistré le: 03 Avr 2006, 09:42

Messagepar druze » 15 Mar 2016, 18:36

Véronique MORTAIGNE n'avait guère été plus tendre dans Le Monde du 14 novembre 1998...

GÉRARD MANSET est un homme autoritaire. Il impose à ses laudateurs comme à ses détracteurs, tout aussi nombreux, le respect dû à son travail, un travail d'artiste, d'artisan d'art, dont on n'aura jamais le droit de dire qu'il n'est pas digne. Grand critique de la manipulation médiatique, opposant farouche à l'impudeur de la chanson, à ses gesticulations scéniques, ses obscénités de ton, Gérard Manset dévie d'emblée toute critique vers le paradis perdu des intentions pures (les siennes).

A ceux qui voudraient trouver dans cette constante mise hors d'eau les traces d'une paranoïa galopante, d'une aigreur poignante peut-être, les chansons de Gérard Manset opposeront un mur de naïveté quasi rousseauiste. Centaure, la tête dans un futur étoilé - ou un passé mythique, c'est la même chose -, Manset expédie sa voix tremblée, livrée à elle-même, et ses arrangements de guitares volatiles vers des ailleurs fléchés par lui seul, tandis qu'il se fixe au sol grâce à une rythmique carrée ( A quoi sert le passé ?) et au bon sens d'un ordre naturel où les boeufs « beuglent/Les chevaux hennissent d'effroi ». « En ce temps lointain/Qu'on nomme naguère/Qu'on nomme jadis/Où l'homme était sur terre/Parmi les délices/Sans colère... En ce temps-là, l'homme était guerrier/La femme était mère » : le paradis post-Adam et Eve et ante-féministe...

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/archives/article/ ... BLB8vzm.99
druze
 
Messages: 28
Enregistré le: 03 Avr 2006, 09:42

Messagepar roland65 » 15 Mar 2016, 21:02

Oui, ce Jadis & Naguère n'avait pas fait l'unanimité, c'est le moins qu'on puisse dire...
RB
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3507
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Messagepar Emmanuel » 15 Mar 2016, 21:22

En revanche le nouveau disque est apprécié dans le Télérama de demain (j'avais crée un sujet mais ça a planté. 4 F et une photo de Manset au piano. Il y a des extraits de textes (entre chaque morceau de Manset) de Pierre Louÿs dits par une comédienne : Chloé Stefani. Bref ça s'annonce pas si mal....
Emmanuel
 
Messages: 346
Enregistré le: 20 Mar 2006, 08:14
Localisation: Nancy

Messagepar villon » 16 Mar 2016, 01:31

Niki a écrit:Merci !!!

Celle qui récite dans l'album:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chlo%C3%A9_Stefani


Décidément Saint-Cloud et alentours ça rapproche, le nombres de célébrités du Show biz , le père de souchon est prof à Claude Bernard dans le XVIe cher à GM, alain est franco-suisse, hugues aufray avec sa guitare est né a Neuilly, la troupe des bronzés au lycée pasteur de Neuilly il doit y en avoir des wagons.
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 515
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Messagepar Emmanuel » 16 Mar 2016, 07:40

Emmanuel
 
Messages: 346
Enregistré le: 20 Mar 2006, 08:14
Localisation: Nancy

Messagepar roland65 » 17 Mar 2016, 09:26

En attendant le disque, voici le livre de Pierre Louys (libre de droit) :

http://www.ebooksgratuits.com/ebooksfrance/louys_aphrodite_moeurs_antiques.pdf

Cela dit, je préfère "Trois filles de leur mère", pornographique certes, mais bien mieux écrit...
RB
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3507
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Messagepar villon » 17 Mar 2016, 12:44

d'après ce site on voit réapparaitre les 18 pistes sur 1 disque, vraiment costaud
http://www.qobuz.com/fr-fr/album/operation-aphrodite-gerard-manset/0190295988708
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 515
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Messagepar labbé » 17 Mar 2016, 17:56

ah, j'ai eu mon mail de la part de Gérard... (une fois il m'a même souhaité mon anniversaire)... Enfin, un mail de parlophone... Annonce du disque, avec le lien vers Télérama...
"LE NOUVEL ALBUM DE MANSET DISPONIBLE
EN PRÉCOMMANDE !

L’univers de Pierre Louÿs et l’iconographie de René Brantonne
dans une saga intemporelle. "
labbé
 
Messages: 955
Enregistré le: 10 Oct 2008, 15:14

Messagepar druze » 18 Mar 2016, 00:25

Tracklist :
1. Ouverture : Odysseus (2:48)
2. L'amour brisé (3:27)
3. La place de Rhacotis (1:25)
4. Comme un arbre ses fruits (7:32)
5. L'esclave (0:36)
6. Landicotal (3:17)
7. La crucifiée (1:22)
8. Le Lys dans la vallée (6:12)
9. Rhodis (1:06)
10. L'amour en Océanie (4:3Cool
11. La porte rouge (1:14)
12. Que t'ont-ils fait (5:5Cool
13. Les grands lys (0:42)
14. Ma collection particulière (4:56)
15. Tu es condamnée (1:12)
16. Divinités (10:51)
17. Galaxie (3:51)
18. Final : Orphée (3:57)

Tout de même, ça semble prometteur : 11 titres et 7 extraits lus ?...
druze
 
Messages: 28
Enregistré le: 03 Avr 2006, 09:42

Messagepar villon » 18 Mar 2016, 11:11

Ce qui me fait penser aux chapitres d'un véritable roman
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 515
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Messagepar Claire » 18 Mar 2016, 11:22

ouais, avec un côté dixneuvièmiste qui m'inquiète.
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1324
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Messagepar Monfreid... » 18 Mar 2016, 11:29

ben... c'est bien le dix-neuvième, non ?
je les ai tous empaillés, jusqu'à la dernière peluche !
Avatar de l’utilisateur
Monfreid...
 
Messages: 1165
Enregistré le: 12 Jan 2005, 23:04

Messagepar Aubert » 18 Mar 2016, 11:54

Monfreid... a écrit:ben... c'est bien le dix-neuvième, non ?


Les enfants dans les mines, quel kiff...
Merci pour l'info.
Avatar de l’utilisateur
Aubert
 
Messages: 1994
Enregistré le: 08 Jan 2005, 18:18

PrécédenteSuivante

Retourner vers T o u t e s ♦ C h o s e s

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

cron