Et à part ça ?

Musiques, Cultures, Etc.

Re: Et à part ça ?

Messagepar roland65 » 09 Déc 2018, 17:06

Arthur Gordon Pym a écrit:Tu sais bien que ça ne se dit pas. On m'a déjà reproché mes bris de mots, alors il faut récoler.


C'est vrai...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3493
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Et à part ça ?

Messagepar Arthur Gordon Pym » 09 Déc 2018, 19:03

Tout cela me rappelle le Cid, acte II scène II :
- Le cid : " À moi, Comte, deux mots."
- Le comte de Gormas : "Parle."
- Le Cid : "Ôte-moi d’un doute."
Un peu plus loin
- Le Cid : "Je suis jeune, il est vrai, mais aux âmes bien nées
La valeur n’attend pas le nombre des années."
Nous faisons alors la jonction avec le thème principal du forum, Gérard Manset qui, comme tout le monde le sait, s'inspira de ce passage du Cid pour écrire, en 1969, les paroles de la chanson de René Joly intitulée "Chimène" : "Aux amours bien nées, Chimène, le bonheur n'attend pas le nombre des années".

Ça ne nous rajeunit pas.
Voilà, c'est tout.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 446
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Et à part ça ?

Messagepar roland65 » 09 Déc 2018, 19:39

Arthur Gordon Pym a écrit:Ça ne nous rajeunit pas.
Voilà, c'est tout.


Bah, on a l'âge de ses artères...
Les miennes sont superbes !
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3493
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Et à part ça ?

Messagepar Arthur Gordon Pym » 09 Déc 2018, 20:03

roland65 a écrit:
Arthur Gordon Pym a écrit:Ça ne nous rajeunit pas.
Voilà, c'est tout.


Bah, on a l'âge de ses artères...
Les miennes sont superbes !


Garde toi bien car les dysfonctionnements arrivent vite. Pour moi, les artères ça va bien mais c'est carrément le cœur qui déconne. Pourtant il me semble que je suis jeune, mais peut-être depuis trop longtemps !
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 446
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Et à part ça ?

Messagepar Arthur Gordon Pym » 09 Déc 2018, 21:19

Une BD pour les fêtes : Yves Got et René Pétillon - Le Baron Noir

Image

Le Baron Noir est un rapace, un prédateur qui se nourrit de moutons, uniquement de moutons. C'est dans sa nature. Parfois, il arrive que les moutons se révoltent, ils organisent alors des manifestations. Leur révolte suscite l'émergence d'autres prédateurs intéressés pour prendre la place laissée éventuellement vacante. Ils se plaignent de leur condition aux agents de police rhinocéros, concluent des alliances qu'ils croient protectrices avec les crocodiles...
Au bout du compte, ils s'aperçoivent qu'il leur est impossible d'échapper à leur position dans la chaine alimentaire de cette société animale qui est le reflet de l'état du monde politique de la fin des années 1970, période où la BD a été écrite. On y croise également des charognards existentialistes, des tatous propriétaires, des intellectuels, des journalistes et des experts de tout poil, qui causent beaucoup et ne font rien sauf de s'auto-alimenter les uns les autres. On constate aujourd'hui que le Baron Noir est toujours et encore d'actualité, les moutons étant maintenant incarnés par les duettistes Gilles et John.

Extraits :
Image
Image
Image
Image
Image

Plus d'informations sur la série, ici

En vente chez tous les bons libraires.
À défaut d'un libraire proximité:
Amazon
FNAC
BDFugue
Rakuten
Modifié en dernier par Arthur Gordon Pym le 10 Déc 2018, 12:48, modifié 4 fois.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 446
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Et à part ça ?

Messagepar florent » 09 Déc 2018, 22:28

Arthur Gordon Pym a écrit:Une BD pour les fêtes : Yves Got et René Pétillon - Le Baron Noir


excellent choix :D


En vente chez tous les bons libraires.


En effet, faites vivre vos libraires et vos vendeurs de bds. Commerces de proximité et des petits spécialistes pour tous ceux qui peuvent svp! Pour la liste qui vient après c'est évidemment tentant, qui ne va pas sur amazon ou n'y a jamais été mais si vous pouvez, faites vivre les libraires svp
florent
 
Messages: 6
Enregistré le: 18 Nov 2018, 21:48

Re: Et à part ça ?

Messagepar roland65 » 10 Déc 2018, 09:05

florent a écrit:mais si vous pouvez, faites vivre les libraires svp


J'aimerais bien, mais ma libraire est moche, sent l'ail et n'a que des best sellers, je fais comment ?
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3493
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Et à part ça ?

Messagepar Arthur Gordon Pym » 10 Déc 2018, 09:52

florent a écrit:
Arthur Gordon Pym a écrit:Une BD pour les fêtes : Yves Got et René Pétillon - Le Baron Noir


excellent choix :D


En vente chez tous les bons libraires.
... si vous pouvez, faites vivre les libraires svp


Effectivement, à condition de disposer d'une librairie bien achalandée à proximité. Sinon il ne faut pas oublier non plus les bibliothèques municipales ou les médiathèques qui offrent d'excellents services pour un prix modique.
A propos des librairies, je déplore de voir des gens lire les BD sur place avant de les remettre en rayon, je trouve cela irrévérencieux, autant vis à vis de l'auteur que vis à vis du libraire, mais ce n'est qu'un avis personnel.
Modifié en dernier par Arthur Gordon Pym le 10 Déc 2018, 16:19, modifié 2 fois.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 446
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Et à part ça ?

Messagepar Lionel » 10 Déc 2018, 14:00

Effectivement, à condition de disposer d'une librairie bien achalandée à proximité


Perso, je pratique une librairie dans laquelle j'ai du mal à sortir sans avoir acheté un livre.
En plus, elle a un site web qui permet de passer des commandes. Au lieu d'acheter sur Amazon comme je le faisais il y a quelques années, j'ai pris l'habitude d'utiliser leur site web et je reviens récupérer ma commande une fois par mois.

A propos des librairies, j'ai horreur de voir des gens lire les BD sur place avant de les remettre en rayon, chose que l'on ne se permettait pas de faire il y a quelques années mais qui est devenue "naturelle" aujourd'hui.


Tu exagères ! Je me souviens qu'on faisait déjà ça dans les années 80... (au moins !)
Avatar de l’utilisateur
Lionel
 
Messages: 966
Enregistré le: 05 Jan 2005, 11:37
Localisation: Strossburi

Re: Et à part ça ?

Messagepar Arthur Gordon Pym » 10 Déc 2018, 14:27

Lionel a écrit: Tu exagères ! Je me souviens qu'on faisait déjà ça dans les années 80... (au moins !)


Ah bon, alors je retire ce que je dis. J'ai acheté tellement de livres chez les libraires que je ne devais pas bien voir ce qu'il se passait autour de moi. Maintenant j'en achète moins ; moins accaparé par les rayons, je vois davantage les manies des gens. Pourtant il existe un lieu pour faire cela (lire des livres, BD ou autres), c'est la bibliothèque municipale ou les bibliothèques scolaires. Ceci dit le vol de lecture n'est pas caractérisé, mais quand même. Enfin, c'est chacun qui voit.
Modifié en dernier par Arthur Gordon Pym le 10 Déc 2018, 17:11, modifié 4 fois.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 446
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Et à part ça ?

Messagepar Arthur Gordon Pym » 10 Déc 2018, 15:32

Pavlov’s Dog – Prodigal Dreamer (9 décembre 2018)

Image

Si un groupe mérite le titre de “groupe unique”, c’est bien Pavlov’s Dog ! Ce phénomène ProgRock américain a tous les atouts pour figurer en tête de liste. L’un des plus évidents est sans conteste l’exceptionnelle voix du chanteur David Surkamp ! Son timbre de voix aigu si particulier et leur son sans pareil donnent presque l’impression que ce groupe vient d’une autre planète.

Pavlov’s Dog est formé en 1973 par Mike Safron, l’ancien batteur de Chuck Berry. En 1975, le groupe réalise son premier album studio intitulé Pampered Menial, le succès est immédiat et il se retrouve même dans le Top 30 des disques ProgRock les plus importants pour Mojo Magazine. Pavlov’s Dog tourne ensuite avec des artistes tels que que Kraftwerk, Journey, Bob Seger ou encore Nazareth, certains d’entre eux se retrouveront plus tard eux-mêmes en première partie de Pavlov’s Dog ! Malgré tout, le succès public peine à venir. La voix particulière de Surkamp semble être trop spéciale pour les radios. Durant l’enregistrement de leur troisième disque, Mike Safron & Co décident donc de mettre un terme à l’aventure Pavlov’s Dog.

S’en est suivi un silence de presque 30 ans. Période pendant laquelle toutes les rumeurs les plus farfelues ont circulé. Certaines annonçaient le suicide de David, d’autres qu’il était décédé des suites d’inhalations d’hélium. Toutes ces spéculations se sont tues lorsqu’en 2004, le groupe a signé un magnifique retour sur scène lors d’une prestation hautement symbolique pour son trentième anniversaire. Ce concert a marqué la reprise de leur histoire artistique avec de nouveaux titres et une tournée internationale.

L'histoire et la discographie de Pavlov's Dog avec cette vidéo sur le titre "Only You", extrait de l'album "Third". Les textes, en surimpression, sont en anglais, bien entendu.

Le 9 décembre 2018 est sorti leur nouveau disque “Prodigal Dreamer”, 8 ans après leur précédent album studio. Le phénomène ProgRock parcourra également le monde entier avec une tournée très spéciale intitulée Pampered Menial & Beyond Tour. En Europe en novembre, ils sont passés en Belgique mais pas en France.

Dans ce nouvel opus, le "Prodigal Dreamer" David Surkamp partage à nouveau ses chants poétiques et ses contes musicaux avec nous. Pour un groupe qui publie environ un album par décennie, un nouvel album est véritablement un événement extraordinaire. "Prodigal Dreamer" pour David, c'est un rêve spécial devenu réalité. L'album contient une collection de chansons qui se sont réunies au fil des ans, chacune spécialement choisie et liée à une histoire personnelle. Des compositions des huit dernières années se combinent avec des perles plus récentes, dans un ensemble harmonieux. Enfin, l'œuvre boucle la boucle de Pamppé Menial, l'album d'il y a quelque 40 ans. "Prodigal Dreamer" a été enregistré avec la méthode dite "room-miking". L'enregistrement est capturé live. Cette méthode d'enregistrement est un art que peu d'ingénieurs du son maîtrisent aujourd'hui. Paul Hennerich est un expert dans ce domaine, en réalisant par exemple des enregistrements de l'Orchestre symphonique de Saint-Louis ainsi que des projets de jazz renommés. Cette procédure nécessite principalement de passer par du "post-Processings" qui permet d'accroître le réalisme des sons. De cette manière, une authenticité, une chaleur, une dynamique et un "caractère réel" sans égal sont obtenues et donnent à l'auditeur le sentiment de se trouver juste au milieu de l'orchestre.

David Surkamp / vocals, acoustic & electric guitars
Sara Surkamp / vocals, acoustic guitar
David Malachowski / electric guitar
Mark Maher / grand piano, Hammond organ, synths
Abbie Steiling / violin
Rick Steiling / bass
Manfred Ploetz / drums
Avec:
Paul Hennerich / trumpet
Saylor Surkamp / backing vocals
Hollie Woods / backing vocals
Robert Marstiller / percussion, backing vocals

Titres:
01. Paris
02. Hard Times
03. Winterblue
04. Thrill of It All
05. Easter Day
06. Hurting Kind
07. Aria
08. Waterlow
09. Suzanne
10. Crying Forever
11. Being in Love
12. Shaking Me Down
13. The Winds Wild Early

Disponible chez tous les bons disquaires. En écoute sur Deezer.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 446
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Et à part ça ?

Messagepar Monfreid... » 11 Déc 2018, 13:28

ayant passé toute mon enfance et une bonne partie de mon adolescence à lire des bd chez les libraires, je confirme que c'est pas nouveau.

sinon, il existe également des initiatives sympa comme "Kube" (il y en a d'autres) qui permet, par exemple, de recevoir un livre tous les mois, il est sélectionné et envoyé par un libraire indépendant.
je les ai tous empaillés, jusqu'à la dernière peluche !
Avatar de l’utilisateur
Monfreid...
 
Messages: 1165
Enregistré le: 12 Jan 2005, 23:04

Re: Et à part ça ?

Messagepar Arthur Gordon Pym » 13 Déc 2018, 19:14

Neil Young - Songs for Judy (29 novembre 2018)

Image

Après le succès de son album culte Harvest, Neil Young a connu plusieurs années noires de dépression et d'addiction. Une période marquée par plusieurs albums sombres comme On the Beach (1974) et Tonight's the Night (1975). En 1976 le Canadien a passé la majeure partie de l'année sur la route avec son groupe Crazy Horse, s'arrêtant à Malibu le temps d'enregistrer les dix titres en acoustique de son album Hitchhiker enfin édité l'an dernier. Trois mois plus tard de nouveau sur la route, Neil Young donne une première partie acoustique en solo d'une heure avant ses shows rock avec le Crazy Horse. Ce sont ces prestations qui figurent sur l'album live Songs for Judy, sorti le 30 novembre 2018. Cette collection de titres acoustiques a été enregistrée sur cassette par le cinéaste Cameron Crowe et le photographe de concert Joël Bernstein qui suivait la tournée de Young. L'album comprend le titre inédit No One Seems to Know, ainsi que des versions brutes de titres phares de l'artiste comme Heart of Gold, Sugar Mountain et Too Far Gone ou encore cette étrange ballade politique Campaigner.

Encore un album de Neil Youg, direz-vous, un de plus, quel intérêt y a-t-il à acheter cet enregistrement ?
Il comporte des versions longues. Neil était au sommet et ça allait continuer.
Par exemple, à la fin de Tell me why il chante dans les aigus ce qui donne à l’outro une beauté qu’il est indispensable d’entendre ou encore dans A man needs a maid où à partir d’une ouverture qui sonne comme Like a hurricane il amorce un voyage mystérieux dans lequel il tisse cette chanson en un tableau musical.
On a là des chansons que Neil présente pour la première fois comme par exemple White line qui est devenue plus tard un titre du Crazy Horse et qui devait figurer sur l’album Chrome Dreams selon le Crazy Horse.
Il y a des chansons qu’il a jouées en acoustique pour la première fois sur un album live, The Losing End, premier enregistrement de Neil et de Crazy Horse ensemble.
Tout donne une sensation magique à cet album.
Neil Young semble avoir l’esprit heureux à cette période. Les chansons ont de l’énergie, de l’esprit à tel point que je préfère cet album à Live at Massey Hall.
Il sonne mieux aussi : là où le public sur Live at Massey Hall était si bruyant entre les chansons que c’en était parfois gênant.
Sur cet enregistrement la voix de Neil mise en avant et parfaitement mixée avec sa guitare.
C’est incroyable que ces chansons aient été enregistrées avec un magnétophone à cassettes tellement le son est clair.
En somme, cet album montre le meilleur de sa musique acoustique à cette période.
Il prolonge certaines chansons, ou en transforme d’autres ou encore y ajoute un rythme différent.
Dans beaucoup de ces chansons sa façon de chanter diffère des originaux en leur donnant de la fraîcheur et de la nouveauté même aujourd’hui encore.
D’un point de vue acoustique c’est le meilleur du meilleur de Neil Young et indispensable pour tous les fans !

Titres :
1 Songs for Judy (Intro)
2 Too Far Gone
3 No One Seems to Know
4 Heart of Gold
5 White Line
6 Love Is a Rose
7 After the Gold Rush
8 Human Highway
9 Tell Me Why
10 Mr. Soul
11 Mellow My Mind
12 Give Me Strength
13 A Man Needs a Maid
14 Roll Another Number
15 Journey Through the Past
16 Harvest
17 Campaigner
18 Old Laughing Lady
19 The Losing End
20 Here We Are In the Years
21 The Needle and the Damage Done
22 Pocahontas
23 Sugar Mountain
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 446
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Et à part ça ?

Messagepar Monfreid... » 14 Déc 2018, 07:31

tout pareil ! (y'avait "times fade away" en non-acoustique mais tout aussi triste à la même époque)
en revanche, dieu qu'elle est laide cette pochette :roll:
je les ai tous empaillés, jusqu'à la dernière peluche !
Avatar de l’utilisateur
Monfreid...
 
Messages: 1165
Enregistré le: 12 Jan 2005, 23:04

Re: Et à part ça ?

Messagepar roland65 » 14 Déc 2018, 08:48

OK, merci ! J'écouterai ça...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3493
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

PrécédenteSuivante

Retourner vers T o u t e s ♦ C h o s e s

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron