Dans un pays de pain d’épices-

Musiques, Cultures, Etc.

Re: Dans un pays de pain d’épices-

Messagepar 42KM195 » 07 Oct 2022, 08:13

Ce que j'ai apprécié , c'est ce qu'il dit de Marilou Marilou
Superbe chanson marathonienne
42KM195
 
Messages: 59
Enregistré le: 06 Mai 2014, 17:05

Re: Taddei-Europe 1-8 oct

Messagepar villon » 08 Oct 2022, 12:08

Frédéric Taddeï avec Aurélien Rouquet, Yves Bourdillon et Gérard Manset-Le 8 octobre-10H12
https://www.europe1.fr/emissions/C-est-arrive-cette-semaine/frederic-taddei-avec-aurelien-rouquet-yves-bourdillon-et-gerard-manset-4139374

Il n'y a pas encore de Podcast
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 596
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Dans un pays de pain d’épices-

Messagepar Tokidoki » 08 Oct 2022, 16:32

"Mon souci c'est de faire du bien. Ça peut sembler dérisoire, mais voilà."

G.M.

Remarquable d'obtenir une réponse d'une telle simple et rare évidence.

La créature humaine Gérard Manset s'y trouve immortalisée.

Rien à ajouter si ce n'est de la musique, une chouette version par Agouti d'un titre de l'album Revolver des Beatles, album cité comme révolutionnaire par Manset.

Tomorrow Never Knows.

https://www.youtube.com/watch?v=TD9xd2J ... o&index=24

En passant, merci pour l'article.
Avatar de l’utilisateur
Tokidoki
 
Messages: 36
Enregistré le: 10 Mai 2014, 18:05

Re: Dans un pays de pain d’épices-

Messagepar villon » 08 Oct 2022, 18:55

Il faut aller à 28 minutes, bon...
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 596
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: TADDEI-8 OCT 2022

Messagepar villon » 08 Oct 2022, 19:53

Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 596
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Dans un pays de pain d’épices-

Messagepar villon » 10 Oct 2022, 14:27

Même si l'interview est courte on y apprend toujours quelque chose sur son état d'esprit.
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 596
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Dans un pays de pain d’épices-

Messagepar roland65 » 10 Oct 2022, 16:38

villon a écrit:Même si l'interview est courte on y apprend toujours quelque chose sur son état d'esprit.


Merci, c'est sympa de partager...
Il faut boire le calice jusqu' hallali
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3643
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: TADDEI-8 OCT 2022

Messagepar Tokidoki » 11 Oct 2022, 03:15

villon a écrit:La partie intéressante, des 10 minutes :
https://drive.google.com/file/d/1VrvAFyyMEQDB582-zE0XwQz-ALVhqWOu/view?usp=sharing


Ah, Pantera, ces bricolages qui tombent du ciel, ces délicieuses maladresses, cette voix qui vibre comme une brindille soufflée entre les doigts, dix minutes accordées à un Manset que l'on aimerait entendre plus souvent, un audacieux qui nous fait du bien. Merci Villon pour le lien.
Avatar de l’utilisateur
Tokidoki
 
Messages: 36
Enregistré le: 10 Mai 2014, 18:05

Re: Dans un pays de pain d’épices-

Messagepar Lionel » 11 Oct 2022, 11:54

La partie intéressante, des 10 minutes :
https://drive.google.com/file/d/1VrvAFy ... sp=sharing


Merci Villon!

PS: Villon, je t'ai envoyé un MP via la messagerie du forum; l'as tu reçu? (pas sûr qu'il soit passé, il est stocké dans ma boîte d'envoi et je ne sais pas si c'est normal)
Avatar de l’utilisateur
Lionel
 
Messages: 1004
Enregistré le: 05 Jan 2005, 11:37
Localisation: Strossburi

Re: la chasse aux sorciers

Messagepar villon » 16 Oct 2022, 12:38

Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 596
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: la chasse aux sorciers

Messagepar roland65 » 17 Oct 2022, 08:38



Merci... J'ai regardé, il y a cinq lignes d"un des deux Besson (pas le gnangnan, l'autre, le hargneux) sans intérêt...
Il faut boire le calice jusqu' hallali
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3643
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Dans un pays de pain d’épices-

Messagepar villon » 17 Oct 2022, 17:15

J'ai cherché, j'ai cherché, j'ai cherché et j'ai pas trouvé....si petit ?
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 596
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Dans un pays de pain d’épices-

Messagepar Claire » 18 Oct 2022, 20:28

Bon, ça y est je l'ai acheté, et écouté. À vrai dire je l'avais oublié, comme on oublie un amour qui vous a trop déçue, et c'est en passant acheter de l'encre à la Fnac pour mon imprimante que j'ai fait un détour au rayon CD.
Et vraiment, j'aime énormément celui-ci.
Il me semble qu'il faut oublier le Manset silencieux de "Amis", le Manset puissant de "Banlieue Nord" et de "Lumières". Depuis il a rencontré la lecture, la littérature du XIXeme et il a muté.
Mais ce qui dans les derniers albums me semblait si indigeste, livresque et sirupeux, il l'a dépassé, ou plutôt il l'a transformé en quelque chose qui me semble profondément personnel. Je le voyais dans des attendrissements de vieillard devant du satin, des vierges évaporées ou coquines, des livres et des petits enfants bouclés, mais là il me semble dans une toute autre dimension.
J'ai le sentiment qu'il est redevenu l'enfant qu'il n'a jamais cessé d'être, et qu'il lui lâche complètement la bride dans ses textes vertigineux, proliférants. Il y a du Lewis Caroll, ou du J.M. Barrie, ces gens hantés par la liberté toujours un peu vénéneuse et incontrôlable de l'imaginaire enfantin, sa magie absurde, sa joie.
Mais il y a aussi les titres qui parlent avec nostalgie et justesse des amours adultes, et du chagrin devant la destructivité des guerres, évoquée avec pudeur.
Je parlais de la froideur que j'ai pu ressentir devant certains albums récents, là ça vibre très fort, en dessous. Et les femmes sont bien vivantes, en particulier la fascinante mère de "Panthera", cette chanson d'une tribu d'autrefois.
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1342
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: Dans un pays de pain d’épices-

Messagepar roland65 » 19 Oct 2022, 09:12

Claire a écrit:Bon, ça y est je l'ai acheté, et écouté. [...] Et vraiment, j'aime énormément celui-ci.


Ah salut Claire, c'est sympa de te revoir par ici...

Sur le nouvel album, mon avis est beaucoup plus mitigé que le tien. Je trouve que cet album est meilleur qu'Aphrodite et surtout À bord du Blossom, mais pas du grand Manset non plus. Côté musique, c'est vraiment moyen et comme le soulignait un journaliste, la production est faible, sans grand intérêt à mon avis...

En ce qui concerne les textes, je trouve qu'il y a de belles choses, mais souvent gâchées par des incongruités ou des aberrations (cf. Marilou Marilou par exemple). Comme d'habitude, les textes mériteraient une relecture... Il y a heureusement quelques fulgurances ici ou là, qui sauvent l'album...

Bref, je trouve que le tout manque de rigueur et fait un peu bricolage. GM se veut un artisan, mais le travail d'artisan doit être parfait ou alors il faut remettre l'ouvrage sur le métier...
Il faut boire le calice jusqu' hallali
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3643
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Dans un pays de pain d’épices-

Messagepar Claire » 19 Oct 2022, 11:53

Je suis mauvaise juge du côté musical, je n'y connais rien. Disons que le côté très "dansant" et les voix féminines m'ont plu, j'ai eu l'impression d'une belle énergie.
Pour les textes, c'est justement un certain désordre, les images qui se superposent, les rimes simplettes qui émaillent l'ensemble qui m'ont donné le sentiment d'un retour à l'enfance ( cf les comptines).
C'est certain en tout cas qu'il faut avoir les textes sous les yeux pour les apprécier pleinement.

Mais ce que j'essayais de dire c'est qu'il faut peut-être faire le deuil du Manset épuré qui nous a tellement touchés autrefois, sa "perfection dans l'imperfection", quand il disait : " je jette presque tout"
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1342
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

PrécédenteSuivante

Retourner vers T o u t e s ♦ C h o s e s

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités