Récits barbares

Musiques, Cultures, Etc.

Re: Récits barbares

Messagepar villon » 26 Sep 2019, 16:15

Autre proposition plus précise, proche de Royaume de Siam, moins fumeuse.

"Récit autobiographique de l'auteur et chanteur de rock, dans lequel il livre ses souvenirs, raconte ses amours et ses expériences de voyage, de Paris à l'Afrique, en passant par l'Asie". ©Electre 2019
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 515
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Récits barbares

Messagepar villon » 02 Nov 2019, 17:22

J'ai acheté l'objet, bon format, joli, assez agréable à manier, je n'ai pas lu une ligne encore...
Et meure ou Pâris ou Hélène Quiconque meurt, Meurt à douleur
Celui qui perd vent et haleine Son fiel se crève sur son coeur
Corps féminin, qui tant es tendre Oui, ou tout vif aller ès cieux
Avatar de l’utilisateur
villon
 
Messages: 515
Enregistré le: 03 Mar 2009, 01:08

Re: Récits barbares

Messagepar Arthur Gordon Pym » 02 Nov 2019, 19:20

Si vous voulez un aperçu, quelques pages sont lisibles ici.
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 454
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Récits barbares

Messagepar Arthur Gordon Pym » 06 Nov 2019, 17:52

Une première critique lue sur Amazon, signée Jihel.

Pour ceux qui rêvent encore.

"« Renvoyez nous d’où on vient, d’où on est né, d’où on se souvient » Oui, Récits Barbares regorge de ces « perles de tendresse », de ces « sanglots de l ’ivresse » que nous promettaient Gérard Manset dans son titre « Matrice ». Nous y voila, dans cet univers de l’enfance. Jusqu’au cou ! Il nous immerge, à travers cinq contes fantastiques, dans les jardins des rêves d’Hoffmann, Nodier, Nerval, Maupassant, les Mille et une nuits, un soupçon de Pierre Boulle et St Ogan via Zig et Puce. Le tout se refermant par une chute en contrepoint. Nous touchons au substrat de ce qui constitue l’ œuvre de Manset, tous les codes oniriques du monde de l’enfance qui le hante, et qu’il nous restitue à travers les petits tableaux de ce monde du conte de fées, de ses interrogations naïves “ Les fleurs ont-elles une âme ?””Les hommes sont -ils cruels?”Contes et légendes” ressuscités. On pourra y retrouver l’ombre de la petite fille extatique de “L ’ Arc en Ciel” ( 1er album ), mais aussi “ Bergère” et bien entendu la permanence de la magie de “Solitude des latitudes”. Le merveilleux de cet univers poétique est sublimé par un style, presque désuet, d‘une belle langue comme on n’en écrit plus, l’art de la description d ’un Edmond de Goncourt, un certain maniérisme, fin du XIXème siècle, début d’un XXème, Lagarde et Michard pour horizon. Barbares, ces récits le sont, tellement étrangers à notre époque, une incongruité. La lecture de ce livre sera inattendue pour certains, déconcertante. Ils le jugeront anachronique, le qualifieront d’ovni littéraire. Pourtant n’est-t-il pas vrai que l’on s’y sent si bien ! ... si loin de ce monde-ci."
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 454
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Récits barbares

Messagepar Claire » 12 Nov 2019, 16:16

Je viens de lire la première page de "Biche et Perle" et je reconnais la mièvrerie dont les premiers signes m'avaient hérissée dans "Le langage oublié". Suis-je la seule à avoir cette impression ?
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1324
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: Récits barbares

Messagepar Lionel » 12 Nov 2019, 16:53

Aïe, aïe, aïe...
Avatar de l’utilisateur
Lionel
 
Messages: 969
Enregistré le: 05 Jan 2005, 11:37
Localisation: Strossburi

Re: Récits barbares

Messagepar roland65 » 13 Nov 2019, 09:10

Claire a écrit:Je viens de lire la première page de "Biche et Perle" et je reconnais la mièvrerie dont les premiers signes m'avaient hérissée dans "Le langage oublié". Suis-je la seule à avoir cette impression ?


Je n'ai pas encore lu le livre. Je le feuilletterai d'abord à la librairie, prudence, prudence...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3497
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Récits barbares

Messagepar Claire » 13 Nov 2019, 10:40

J’ai lu en suivant le lien que proposait Arthur.
Avatar de l’utilisateur
Claire
 
Messages: 1324
Enregistré le: 05 Jan 2005, 10:50

Re: Récits barbares

Messagepar roland65 » 13 Nov 2019, 15:00

Claire a écrit:J’ai lu en suivant le lien que proposait Arthur.


Ah oui, je n'avais pas vu ce lien... Du coup, j'ai regardé : mon Dieu, mais c'est terriblement nul... On dirait les rédactions d'un collégien des années 60... C'est peut-être fait EXPRÈS ????

Ce ne serait pas signé Manset, sûr qu'aucun éditeur n'en aurait voulu...
Deux particules sont dites dans un état intriqué lorsque l'état des deux particules n'est pas factorisable en un produit tensoriel de deux états à une particule.
Avatar de l’utilisateur
roland65
 
Messages: 3497
Enregistré le: 19 Oct 2006, 16:09
Localisation: Planète Mars

Re: Récits barbares

Messagepar Arthur Gordon Pym » 13 Nov 2019, 20:39

roland65 a écrit:
Claire a écrit:J’ai lu en suivant le lien que proposait Arthur.


Ah oui, je n'avais pas vu ce lien... Du coup, j'ai regardé : mon Dieu, mais c'est terriblement nul... On dirait les rédactions d'un collégien des années 60... C'est peut-être fait EXPRÈS ????


Tout à fait d'accord, Manset est bel et bien retombé en enfance (ou en adolescence ?), cela confirme ses propos tenus lors de ses interviews les plus récentes. J'ajouterai que la rédaction évoque un esprit certes jeune, mais venant d'un individu qui vient de lire un dictionnaire duquel il a retenu les termes et les locutions les plus tarabiscotés qu'il s'évertue à utiliser dans des phrases construites non pas autour des idées mais autour des mots. C'est un puzzle dont on peut trouver les pièces disséminées chez Larousse, Robert et compagnie, qu'il utilise pour construire des syntagmes tout à fait singuliers.
En parlant d'enfance, Renaud lui emboîte le pas en sortant un nouveau disque le 29 novembre intitulé "Les Mômes et les enfants d'abord" dans lequel chaque chanson est une "historiette" enfantine. Lequel des deux gagnera la partie de la crédibilité ou de la crée débilité ?
Doctus cum libro.
Avatar de l’utilisateur
Arthur Gordon Pym
 
Messages: 454
Enregistré le: 18 Fév 2017, 14:12
Localisation: La Terre.

Re: Récits barbares

Messagepar Lionel » 14 Nov 2019, 10:40

En parlant de Renaud, j’ai entendu son dernier single à la radio hier.
J’ai compris que c’était un titre de Renaud grâce au texte mais sa voix est quasi-méconnaissable (le garçon a dû vivre l’enfer - doit vivre ? - avec son addiction).
Avatar de l’utilisateur
Lionel
 
Messages: 969
Enregistré le: 05 Jan 2005, 11:37
Localisation: Strossburi

Précédente

Retourner vers T o u t e s ♦ C h o s e s

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron